• Les news du RCT

  • RCT: Bastareaud et Guirado bâillonnés à l’entraînement!

    Drôle de séance d’entraînement au Rugby club toulonnais, en ce lundi de Pâques.

    Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

    [TRANSFERT] Top 14 – Le LOU affiche ses ambitions avec un recrutement prometteur

    Le Rugbynistere

    L’un des jolis coups de la formation lyonnaise a été de séduire Demba Bamba. Le jeune pilier prometteur du CAB a choisi de rester en Pro D2 pour acquérir de l’expérience. Mais s’il veut encore plus progresser, c’est en élite qu’il devra évoluer à l’avenir. Au chapitre des jeunes prometteurs, le LOU pourra aussi compter sur le Grenoblois Kilian Geraci et l’Agenais Clément Laporte, tous deux champions du monde avec les U20 à l’instar de Bamba en 2018. Notez que la ligne Lyon/Toulon a encore été activée avec les arrivées programmées de Chiocci et surtout de Tuisova.[POINT TRANSFERT] Le départ d’O’Connell officialisé, contrat longue durée pour Tuisova à Lyon ? Arrivées acquises: Demba Bamba (pilier, retour prêt Brive, 2024), Clément Laporte (arrière, Agen, 2022), Tanginoa Halaifonua (3ème-ligne, retour prêt Massy, TONGA, 2021), Vivien Devisme (pilier, Brive, 2022), Xavier Chiocci (pilier, Toulon, 2020), Kilian Geraci (3ème-ligne, Grenoble, 2022), Patricio Fernandez (ouvreur, Clermont, ARGENTINE, 2022), Josua Tuisova (ailier, Toulon, FIDJI, 2023), Badri Alkhazashvili (talonneur, retour de prêt Provence rugby/Toulon, GEORGIE, 2021) Arrivées possibles: Enzo Pakihivatau (talonneur, retour prêt Chambery), Beauden Barrett (ouvreur, Hurricanes, NOUVELLE-ZÉLANDE), Handré Pollard (ouvreur, Bulls, AFRIQUE DU SUD), Franck Pourteau (ouvreur, Grenoble) La légende Lionel Beauxis n’est pas prête à raccrocher les crampons. C’est à Oyonnax que « Yonel » apportera son expérience aux jeunes. Contrairement à ce dernier, Delon Armitage ou encore Virgile Lacombe pourraient raccrocher. Départs acquis: Lionel Beauxis (ouvreur, Oyonnax), Delon Armitage (arrière, retraite, ANGLETERRE), Alexandre Menini (pilier, Provence rugby?), Deon Fourie (talonneur, Grenoble, AFRIQUE DU SUD), François Van der Merwe (2ème-ligne, retraite, AFRIQUE DU SUD), Virgile Lacombe (talonneur, retraite) Départs possibles: Adrien Seguret (centre, prêt Stade Montois)  Alexis Palisson (ailier, Toulon) Si le LOU n’a toujours pas sécurisé le talentueux Baptiste Couilloud, les dirigeants ont fait le maximum pour conserver Félix Lambey.Top 14 – La prolongation de Félix Lambey au LOU confirmée après la victoire sur Toulon Prolongations acquises: Mickaël Ivaldi (talonneur, 2022), Toby Arnold (ailier, 2022, NOUVELLE-ZÉLANDE), Hamza Kaabèche (pilier, 2021), Xavier Mignot (ailier, 2022), Dylan Cretin (3ème-ligne, 2023), Julien Puricelli (3ème-ligne, 2020), Jone Tuva (ailier, 2021, FIDJI), Rudi Wulf (centre, 2020, SAMOA), Adrien Seguret (centre), Kevin Yameogo (pilier, 2021), Pierre-Louis Barassi (centre, 2022), Felix Lambey (2ème-ligne, 2022), Tanginoa Halaifonua (3ème-ligne, 2021, TONGA), Ethan Dumortier (centre), Joris Moura (ouvreur, 2021) Prolongations en cours: Baptiste Couilloud (demi de mêlée)  Toutes les infos transferts du LOU ici

    Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

    [TRANSFERT] Top 14 – Le Racing 92 va-t-il réaliser un recrutement solide cet été ?

    Le Rugbynistere

    Pour l’heure, le plus gros nom figurant dans le recrutement du Racing 92, c’est François Trinh-Duc. L’ancien joueur de Montpellier va quitter Toulon pour l’air pur de la région parisienne. La formation francilienne a pour l’heure regardé du côté de la Pro D2 pour renforcer son effectif. Mais elle n’exclut pas de faire d’autres gros coups, notamment à l’ouverture. Les rumeurs ont été nombreuses cette saison autour de Beauden Barrett. Récemment, c’est le Bok Handré Pollard qui a été cité. L’autre gros dossier du moment, c’est l’Agenais Tanga.[POINT TRANSFERT] Savea ne partira pas, le Racing 92 veut Tanga, Ford remercié Arrivées acquises: Dorian Laborde (centre, Stade Montois), Gia Kharaishvili (pilier, Armazi Tbilisi, GÉORGIE),  François Trinh-Duc (ouvreur, Toulon), Max Spring (Bayonne, 2022), Tom Danovaro (ouvreur, Brive), Ali Oz (pilier, Grenoble), Arrivées possibles: Beauden Barrett (ouvreur, Hurricanes, NOUVELLE-ZÉLANDE), Handré Pollard (ouvreur, Bulls, AFRIQUE DU SUD), Ben Te’o (centre, Worcester, ANGLETERRE), Kevin Le Guen (talonneur,  SA XV), Yoann Tanga-Mangene (3ème-ligne, Agen), Joris Segonds (ouvreur, Aurillac), Hassane Kolingar (pilier, retour de prêt Vannes), So’otala Fa’aso’o (3ème-ligne, retour de prêt Brive, SAMOA) La retraite forcée de Pat Lambie a quelque peu rabattu les cartes. Son salaire en moins, le club peut recruter ou prolonger d’autres joueurs. D’autres départs pourraient aussi permettre de libérer de la masse salariale.[POINT TRANSFERT] Dimitri Szarzewski n’en a pas terminé, Julien Rey prolonge Départs acquis: Simon Bienvenu (centre, Austin), Raphaël Lagarde (ouvreur, Agen), Xavier Chauveau (demi de mêlée, Agen), Ole Avei (talonneur, SA XV, SAMOA), Edwin Maka (2ème-ligne, Bayonne, TONGA), Pat Lambie (ouvreur, retraite, AFRIQUE DU SUD), Luka Goginava (pilier, prêté à Brive, transfert au SA XV, GÉORGIE) Départs possibles: Joe Rokocoko (ailier, arrêt, NOUVELLE-ZÉLANDE), Dimitri Szarzewski (talonneur, arrêt) Vasil Kakovin (pilier, GÉORGIE)   Le Racing 92 a fait l’effort de conserver ses internationaux Lauret, Arous ou encore Chat.  Prolongations acquises: Teddy Baubigny (talonneur, 2024), Wenceslas Lauret (3ème-ligne, 2023), Eddy Ben Arous (pilier, 2022), Camille Chat (talonneur, 2022), Antonie Claasen (3ème-ligne, 2020), Baptiste Chouzenoux (3ème-ligne, 2022) Prolongations en cours: Joe Rokocoko (ailier), Dimitri Swarziewski (talonneur) Toutes les infos transferts du Racing 92 ici

    Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

    FLASHBACK : depuis quand le Top 14 n’avait-il pas été représenté en finale de la Coupe d’Europe ?

    Le Rugbynistere

    Le Stade Toulousain ne décrochera donc pas sa 5ème étoile européenne. Battus en 1/2 finale par le Leinster, les Rouge et Noir représentaient le dernier espoir des Tricolores en Champions Cup, alors que le dernier titre d’une formation évoluant en Top 14 date de… 2015. Cette année-là, le Rugby Club Toulonnais de Bernard Laporte soulevait son troisième trophée d’affilée. Depuis ? Le Racing 92 – par deux fois – et Clermont ont bien atteint la finale de la compétition, mais sans réussir à inscrire leur nom au palmarès… Vous l’avez compris : ne pas avoir une équipe française qualifiée pour la finale de la Coupe d’Europe est inhabituel. C’est même une première depuis… 2012. Les six dernières finales européennes : 2012/2013 : Toulon - Clermont 2013/2014 : Toulon - Saracens 2014/2015 : Toulon - Clermont 2015/2016 : Saracens - Racing 92 2016/2017 : Saracens - Clermont 2017/2018 : Leinster - Racing 92 Cette année-là, ce qu’on appelle encore la H Cup nous offre une finale 100% irlandaise entre le Leinster et l’Ulster. Un choc qui tourne largement en faveur des Dublinois, vainqueurs 42 à 14 avec des essais signés O’Brien, Healy, Van der Merwe et Cronin, et un Jonathan Sexton impérial face aux perches. Des joueurs encore tous présents ce dimanche contre Toulouse, mis à part l’ailier canadien.  Et les Français dans tout ça ? Clermont en 1/2, Matanavou meilleur marqueur  Des six équipes qualifiées, seules deux parviennent à se hisser en phases finales : le Stade Toulousain, premier de la poule 6 (quatre victoires ; deux défaites), et Clermont, premier de la poule 4 avec le même bilan. Pour le reste, le bilan est catastrophique avec trois équipes qui terminent à la dernière place, même s’il convient de rappeler qu’il s’agissait alors de la première campagne européenne pour Montpellier. Avec Castres et le Racing 92, le MHR compte… trois victoires.  Seul Biarritz s’en était bien sorti à l’époque, terminant derrière les Saracens mais devant les Ospreys et Trévise, avec 18 points. Insuffisant pour se qualifier comme meilleur 2ème. Castres : 4ème et dernier de la poule 1 : 1 victoire Racing 92 : 4ème et dernier de la poule 2 : 1 victoire Montpellier : 4ème et dernier de la poule 3 : 1 victoire Biarritz : 2ème de la poule 5 : 3 victoires En phases finales, Toulouse comme Clermont doivent jouer à l’extérieur, n’ayant pas réussi à se qualifier parmi les meilleurs premiers de poule. Le déplacement à Edimbourg ne sourit pas aux Toulousains malgré un essai de Timoci Matanavou, meilleur marqueur de la compétition (8 essais). Les hommes de Guy Novès s’inclinent 19 à 14. Mais Clermont terrasse de son côté les Sarries 22 à 3, grâce à un essai de Lee Byrne et des points au pied inscrits par Brock James. En demi-finale, au stade Jacques Chaban-Delmas de Bordeaux, l’Australien inscrit cinq nouvelles pénalités, mais les Jaunards ne parviennent pas à passer la ligne d’en-but du futur champion d’Europe en titre, le Leinster (15-19). 

    Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

    Sacrée championne de France, la Gendarmerie régale avec deux superbes essais ! [VIDEO]

    Le Rugbynistere

    Et de deux pour la Gendarmerie ! Sacrée championne de France de rugby à XV l’an passé en battant l’Armée de Terre, l’équipe a récidivé en venant cette fois-ci à bout de la Marine Nationale dans un match à suspense remporté… 21 à 19 ! Une équipe de la Marine qui réussit aux Gendarmes : invaincue depuis dix ans, elle avait été battue la saison passée en demi-finale par le futur champions. VIDÉO. L’équipe de France de la Gendarmerie arrache sa qualification en finale du championnat à la dernière minuteCette année, les championnats de France Militaires (qui regroupent la Gendarmerie, l’Armée de Terre, l’Armée de l’Air et la Marine Nationale) ont une importance particulière, puisque la Coupe du monde de la discipline aura lieu en septembre, au Japon, en même temps que le Mondial des professionnels. Verra-t-on un fort contingent de gendarmes sélectionnés dans le groupe ? Toujours est-il que l’équipe a prouvé sa valeur en inscrivant deux superbes essais en finale, par Thibaud Rouzaud et Benoit Lardeux. Le premier, au terme d’une longue séquence où les Gendarmes ont usé la défense adverse en enchaînant les temps de jeu. Le second, après une relance superbement construite, avec le joueur de Saint Sébastien Basse goulaine à la conclusion, en coin. Retrouvez les deux essais en vidéo : Le groupe :  Xavier LISBANI (Bagnères) / Ugo BOUCHET (Tournon sur rhone) / David FORTO (CO BERRE XV) / Baptiste SEUROT(Fontenay luçon) / Quentin GINESTAR (Thuir) / Philippe OUTTERYCK (Compiègne) / Kilian LAHOCHE (Compiègne) / Julien DUBAU (Ger) / Axel TASTET (Anglet) / Dimitri JUMERE SAMERE (Ger) / Guillaume MELNYCK (Montflanquin) / Romain BOURGINE (Angers) / Antoine CHEVI (AS Tournus) / Florian DHEILLY VILA (Thuir) / Alexis LEFEVRE (Saint Priest) / Alex VIDAL (Stade Laurentin Rugby) / Jérémy VIGUIÈ (Castelsarrasin) / Thibaud ROUZAUD (PUC) / Yohan CALLANDRET (Chambéry) / Junior JOUVES (Vitry) / Panisse FLEURY (La grande motte) / Benoit LARDEUX (RCSSBG – Saint Sébastien Basse goulaine) / Alex ANIORT (Foix) / Denys BOLIS (Rugby club béarnais) / Lucas SERVAIS (Saint André de Cubzac) / Maxime OBERT (Rugby club stade Phocéen) / Antoine TERROCHAIRE (Bayonne) / Jean DUBOIS (Rugby club Paris XV)

    Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)
    Voir toutes les news
  • Le blog du RCT