Clement Suman

Cette utilisateur n'a partagé aucune information biographique

Acccueil: http://www.lerugbynistere.fr/rss.php


Article par Clement Suman

TOP 14. Pourquoi les audiences du rugby sur Canal+ reculent-elles ?

Le Rugbynistere

508 400, c’est en moyenne le nombre de téléspectateurs présents devant l’affiche du Top 14, diffusée chaque dimanche après-midi sur Canal+. On est (très) loin du million, chiffre qui n’a pas été atteint depuis plusieurs mois. L’an passé, le Toulouse – Toulon de la 11ème journée avait réuni 913 000 abonnés en prime, avec un pic à 1,06 millions. Le record pour cette saison ? Il date de la 6ème journée avec le choc entre le RCT et l’ASM. Une affiche dite premium qui n’a pourtant attirée « que » 641 000 abonnés selon Mediamétrie. Faut-il y voir un signe d’une baisse de l’engouement envers le #MeilleurChampionnatDuMonde ? Si on en croit les chiffres, l’audience est en tout cas à la baisse, à l’instar de l’affluence dans les stades. Selon le Midi Olympique, les présidents de clubs du Top 14 ont tous reçu un document édifiant chargé de les alerter sur la situation. Mais alors, à qui la faute ? La case du dimanche midi – coup d’envoi donné à 12h30 – ne rencontre pas un succès fou sur la branche Canal+ Sport (196 700 d’audience moyenne ; record pour Grenoble – Brive avec 224 000). Un échec prévisible ? Canal+ avait souhaité décaler cette rencontre pour un coup d’envoi à 14h, pour se confronter au refus de la LNR, cette dernière ne voulant pas concurrencer Eurosport et la rencontre de Pro D2 programmée à la même heure. Pourquoi une telle baisse ? L’horaire du dimanche midi, qui n’est pas encore ancré dans l’esprit du consommateur, n’explique pas tout. Celui du dimanche après-midi, où le monde du rugby amateur débute sa 3ème mi-temps, est une autre piste. Mais concrètement, pourquoi le Top 14 n’attire-t-il plus ? Le championnat de France possède un gros avantage : il y a du suspense, beaucoup de suspense. Qui pourrait prédire les six premiers du classement en juin prochain ? Les deux équipes dans la zone rouge ? Seulement, le spectacle n’est pas au rendez-vous. On s’ennuie devant notre télé et le Stade Rochelais, l’équipe la plus joueuse de la division, n’a pas encore eu le droit à une affiche. Enfin, un dernier point est à prendre en compte : le mois d’août, comme celui de septembre, a été ensoleillé : les téléspectateurs abandonnent le canapé. L’arrivée de l’automne et de l’hiver pourrait doper les chiffres à la hausse. Quid du football ? Il y a deux ans, un rapport prouvait que le football et la Ligue 1 perdaient de l’audimat face au rugby et au Top 14. La L1 souffre également d’un gros manque de spectacle, et le championnat dominé par le PSG a la particularité d’être diffusé sur deux chaînes : Canal+ et bein Sports. La chaîne qatarie ne communique pas sur ses audiences et l’affiche de C+ est programmée le dimanche soir en prime time : difficile, donc, de comparer les deux sports. Et si le RCT ou le Stade Toulousain sont plébiscités pour le ballon ovale, c’est le PSG et l’OM qui attirent le plus pour le ballon rond. Le Clasico de la saison passée avait réuni 2,1 millions de téléspecteurs. Un autre monde. L’affluence dans les stades est elle aussi en baisse, malgré un Euro 2016 réussi sur le plan de la communication. Le bon parcours de l’équipe de France n’a pas eu d’incidence positive dans les stades… Le Canal Rugby Club à la peine L’audience du CRC, présenté par Isabelle Ithurburu, symbolise les difficultés que rencontre actuellement le rugby sur la chaîne cryptée. Toujours selon Mediamétrie, l’émission est suivie par 403 600 téléspectateurs en moyenne. C’est mieux que le Jour de Rugby du samedi soir (328 000 de moyenne) mais loin des 500 000 espérés, un chiffre fixé par Canal+ et la LNR, comme le dévoile le Midol. A titre de comparaison, le Canal Football Club, diffusé après le CRC, dépasse régulièrement le million dans sa deuxième partie. C’était notamment le cas lors de la première de la saison, avec Antoine Griezmann comme invité. Alors, est-ce un problème d’horaire, d’invité ou de contenu ? Un des objectifs du futur président ? Réelu à la présidence de la LNR, Paul Goze se doit de trouver des solutions face à cette crise. Qui dit moins de monde dans les stades, dit baisse des recettes commerciales dans les clubs. Et les problèmes d’audience pourraient avoir une incidence à long terme quand viendra le moment de renégocier les droits TV… Il devra également gérer le cas du Boxing Day, prévu le 24 décembre… au grand dam des joueurs, qui menacent de faire grève. Top 14 – Les joueurs montent au créneau face au Boxing Day

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

TOP 14. INFOGRAPHIE : le classement des abonnements pour la saison 2016/2017

Le Rugbynistere

De quel club vaut-il mieux être le supporter pour épargner son portefeuille ? Les fans de rugby vous le diront : si vivre un match entre copains sur le canapé ou au bar du coin avec une bière à la main n’est jamais de refus, rien ne vaut l’ambiance du stade. Seulement, il n’est pas toujours accessible d’aller encourager ses joueurs préférés. Les plus investis des supporters font pourtant l’effort, années après années, en s’abonnant. Alors, quels abonnements sont les plus chers parmi les équipes du Top 14 ? Les moins chers ? Pour déterminer ce classement, plusieurs conditions : ne prendre en compte que le tarif pour un nouvel abonnement individuel, le moins cher possible (hors pesage) pour un homme adulte. En effet, il existe parfois des réductions pour les femmes ou les étudiants, mais également – en toute logique – pour ceux possédant déjà un abonnement la saison dernière. Comme l’an passé, c’est l’ASM Clermont qui arrive en tête, comme le dévoile le site du club via la grille des abonnements. Pas une surprise : le stade Michelin est régulièrement à guichets fermés et le spectacle garanti. Le RCT et l’Aviron Bayonnais figurent aussi sur le podium. Quid du dernier de ce classement ? Pour un euro symbolique, il s’agit de Pau (149€), juste derrière Brive (150€). Vu l’ambiance au Hameau, ça vaut le coup d’habiter dans le Béarn ! L’infographie complète (tarif pour le nouvel abonnement individuel le moins cher (hors pesage) pour un adulte de sexe masculin) :  Create bar charts Sources : sites officiels des club de Top 14

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Liste Développement : quel temps de jeu pour les grands espoirs du XV de France ? #6

Le Rugbynistere

Quel temps de jeu pour les jeunes joueurs de la liste Elite ? Il y a du neuf, malgré le week-end de repos accordé aux formations de Pro D2. Liste Développement : quel temps de jeu pour les grands espoirs du XV de France ? #5 Ils ont joué François Cros, Damian Penaud et Xavier Mignot ont un point commun, celui d’avoir joué pour la première fois de la saison ce week-end. Le Toulousain et le Grenoblois, qui se sont affrontés, ont même débuté la rencontre, le 3e-ligne disputant 80 minutes. De leur côté, Judicael Cancoriet (Clermont) et Fabien Sanconnie (Brive) ont également joué l’intégralité du match. Titulaire, Antoine Dupont (Castres) confirme qu’il est l’un des joueurs à compter le plus de temps de jeu. Julien Marchand est également bien installé au Stade Toulousain. Arthur Iturria, Anthony Jelonch, Loick Jammes, Thomas Jolmes et Sekou Macalou sont en progrès. Ils n’ont pas joué Régulièrement utilisé en Pro D2, plusieurs joueurs n’ont pas joué ce week-end, et pour cause : la seconde division faisait relâche. Toujours en convalescence, Yacouba Camara a été aperçu dans les tribunes d’Ernest-Wallon. Le tableau complet : Nom Club Poste Tps de jeu (w-e) Tps de jeu (cumulé) Anthony Belleau RCT Ouvreur 0 31 Arthur Bonneval Stade Toulousain Ailier 0 0 Yacouba Camara Stade Toulousain 3e-ligne 0 0 Judicael Cancoriet Clermont 3e-ligne 80 202 Clément Castets Stade Toulousain Pilier 0 0 François Cros Stade Toulousain 3e-ligne 80 80 Antoine Dupont Castres Demi de mêlée 53 287 Brandon Fajardo Pau Ouvreur 0 120 Kylan Hamdaoui Biarritz Arrière 0 327 Julien Heriteau Agen Centre 0 80 Oleg Ischenko Colomiers Pilier 0 0 Arthur Iturria Clermont 2e-ligne 23 210 Loick Jammes Grenoble Talonneur 28 177 Anthony Jelonch Castres 3e-ligne 14 59 Thomas Jolmes Grenoble 2e-ligne 17 67 Dorian Laborde Mont-de-Marsan Centre 0 308 Tristan Labouteley UBB 2e-ligne 0 0 Felix Lambey LOU 2e-ligne 0 66 Yohan Le Bourhis Biarritz Ouvreur 0 95 Sekou Macalou Stade Français 3e-ligne 28 53 Julien Marchand Stade Toulousain Talonneur 20 326 Anthony Meric RCT Demi de mêlée 0 0 Xavier Mignot Grenoble Centre 57 57 Damian Penaud Clermont Centre 6 6 Tommy Raynaud Oyonnax Pilier 0 50 Eliott Roudil Stade Rochelais Centre 0 0 Romain Ruffenach BOPB / MHR Talonneur 0 42 Fabien Sanconnie Brive 3e-ligne 80 406 Emerick Setiano RCT Pilier 0 0 Michael Simutoga Clermont Pilier 0 0

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

TRANSFERTS : Israel Dagg et Chris Ashton visés par le RCT, deux légendes de l’USAP en Fédérale 2, un joker à Bayonne

Le Rugbynistere

Du très lourd à Toulon pour remplacer… du très lourd ? C’est ce qu’annonce le Midi Olympique. Selon le journal, le RCT souhaiterait faire venir Israel Dagg et Chris Ashton sur la Rade pour remplacer Drew Mitchell et Bryan Habana. Des internationaux néo-zélandais et anglais pour remplacer des internationaux australiens et sud-africains, pas mal. Les quatre sont en fin de contrat : une offre aurait déjà été transmise à Dagg, tandis que le CV d’Ashton aurait séduit Mourad Boudjellal… Ryan Tongia débarque à l’Aviron Bayonnais. Son nom ne vous dit rien ? Sachez que cet ancien joueur des Highlanders, passé par la NRL et originaire de Papouasie Nouvelle-Guinée comme Will Genia, peut jouer à l’aile et à l’arrière. Âgé de 26 ans, il arrive sur la côte basque en qualité de joueur supplémentaire et renforce l’équipe, touchée par les indisponibilités longue durée de Thiery et Bustos Moyano. Visiblement, Tongia est à l’aise dans les airs… Crédit vidéo : Observatoire Béarnais Champions de France avec l’USAP en 2009, finaliste du Top 14 la saison suivante, Ovidiu Tonita et Jean-Pierre Perez n’étaient plus coéquipiers depuis la saison 2012-2013 et le départ du Roumain pour Carcassonne. Depuis ? Perpignan est descendu en Pro D2, Tonita est passé par Aix et « Pedro » n’a pas été prolongé. Les deux vont pourtant porter le même maillot, celui de la Salanque Côte Radieuse en Fédérale 2. Le club s’est fait spécialiste de relancer d’anciens joueurs de l’USAP, puisqu’il compte dans ses rangs Kisi Pulu et Henry Tuilagi. Selon L’Indépendant, l’ancien joueur des Dragons Catalans, Jordan Sigismeau, arrive également. Approché par de nombreux clubs de Top 14, Jefferson Poirot a fait le choix de la prolongation avec l’UBB. Point Transferts. Colomiers s’offre le Racingman Sean Robinson et le Fidjien Marika Vunibaka

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

VIDEO. Top 14 : quand le ballon a totalement disparu lors du match RCT – ASM

Le Rugbynistere

À défaut d’être spectaculaire, le Top 14 a quelque chose de… magique. La prochaine sortie du spin-off d’Harry Potter dans les salles obscures aurait-elle eu des répercussions sur les acteurs de notre championnat ? Toujours est-il que la rencontre de dimanche dernier entre le RCT et l’ASM Clermont a été marquée par un fait insolite : la disparition du ballon en plein match ! L’ovale se serait-il glissé sous une cape d’invisibilité ? Un sorcier aurait-il métamorphosé le cuir en brin d’herbe ? Juste avant la mi-temps, les Auvergnats obtiennent une touche, avec Benjamin Kayser au lancer. Ce dernier est assuré et la cocotte se met en place avec le ballon encore visible dans les mains du pilier Jarvis. C’est alors que les joueurs s’écroulent : une moitié va se retrouver sur la touche, l’autre au sol. Il faut jouer, et l’arbitre fait signe à Ludovic Radosavljevic de sortir le ballon du ruck. Seulement, le demi de mêlée lève les bras au ciel pour bien montrer qu’il ne peut pas, l’ovale ayant disparu.  En fait, c’est Romain Taofifenua - Fafanua pour les commentateurs anglais – qui, en filou, avait récupéré le ballon pour l’envoyer en touche en toute discrétion. Et obliger l’arbitre à renvoyer les deux équipes au vestiaire après un petit moment de flottement assez inédit. Au classement, l’ASM est 2ème avec 19 points. Le RCT remonte à la 5ème place grâce à ce succès, acquis dans la douleur. Mais on en connaît un qui a également eu mal…VIDEO. Top 14 – RCT – Josua Tuisova fait savoir à Julien Bardy qu’il est de retour

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)