La rédaction

Cette utilisateur n'a partagé aucune information biographique

Acccueil: http://www.varmatin.com/sujet/rct


Article par La rédaction

Top 14 – Demi-finale. Les pronostics des rédacteurs pour Montpellier vs Lyon

Le Rugbynistere

Montpellier va gagner :  Franck C. : Mis à part le fait non négligeable que le LOU jouera plus ou moins à domicile, je ne vois pas comment le MHR peut perdre ce match. Si le RCT n’avait pas vendangé et goinfré ses occasions, ils gagnaient déjà + 10 le week end dernier. Le MHR est en mission, les cadres sont au frigo depuis deux semaines et le LOU va tirer la langue en seconde période avec en plus quelques pépins physiques accumulés contre le RCT. Je vois le MHR dominer ce match de la tête et des épaules, Nadolo ne va pas faire tomber les ballons. Victoire de Montpellier par plus de 15 points.TOP 14 – La composition du Montpellier HR pour la 1/2 finale face au LOUJérémie P. : Victoire des Montpelliérains avec 15 points d’écart. Les Lyonnais vont surfer sur leur bonne dynamique mais vont être confrontés à la puissance de Montpellier.Rémy M. : Montpellier est lancé pour aller accrocher la finale au Stade de France ! Lyon a déjà créé l’exploit la semaine dernière et les Montpelliérains sauront se montrer méfiants pour ne pas tomber dans le piège à leur tour ! De plus avec la patte Cotter, le pragmatisme sera au rendez-vous. Lyon se présente avec beaucoup d’absence et Mike Harris à l’ouverture n’est pas une assurance tous risques, tout comme face aux perches…Pierre P. : Un exploit… mais pas deux pour les Lyonnais qui vont cette fois céder sous la puissance des Montpelliérains, qui semblent plus que jamais armés pour aller au bout ! Montpellier devrait s’imposer par plus de dix points, le LOU se consolera vite au vu de son très beau parcours de cette année !Nicolas G. : La grosse artillerie. La grosse machine. Montpellier impressionne et va enfin accéder à sa deuxième finale. Et peut-être même plus encore… Grâce notament à une équipe un peu plus française que lors des exercices précédents (du reste en apparence), la victoire finale des Héraultais changera le statut du club dans le paysage rugbystique français. Et ce n’est pas Lyon avec des blessés aux postes importants et un match à défendre 100 minutes la semaine dernière qui pourra contrecarrer les plans de Vern Cotter. Donc le MHR, plus de 10 points.Jean-Ba L. : Si cette demi-finale semble se jouer à domicile pour Lyon, c’est en apparence seulement. Basé à Gerland, le LOU foulera la pelouse du Groupama Stadium pour la première fois, tout comme Montpellier. Difficile alors d’affirmer que les troupes de Mignoni auront plus de repères que leur adversaire et se sentiront chez eux dans l’enceinte de l’OL, d’autant plus que les tribunes seront autant lyonnaises que montpellieraines pour cette demi « sur terrain neutre ».D’un point de vue purement sportif, on voit mal comment le MHR pourrait passer à côté, tant le club de Mohed Altrad a survolé la saison régulière, et a été programmé pour soulever le bouclier. Lyon a déjà atteint son objectif en finissant dans le Top 6, avec en prime l’authentique exploit de sortir Toulon à Mayol en barrage. Justement, les Lyonnais risquent d’avoir les jambes lourdes avec ce match qui s’est terminé en prolongations, et donc de craquer à tout moment face au rouleau-compresseur montpellierain, qui plus est avec un effectif décimé. Victoire de Montpellier 29-12 Lyon va gagner :  Top 14 – La composition de Lyon pour la demi-finale face à MontpellierNicolas G. : Parce que Jean Michel Aulas c’est plus la classe qu’Altrad Parce que Montpellier n’a pas joué depuis 2 semaines Parce que Beauxis va mettre le drop de la victoire Parce que le Beaujolais c’est meilleur que le Pic Saint Loup

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Le RCT sorti par le LOU au bout du suspense… et au nombre d’essais marqués

Lyon, pour sa première participation à la phase finale du Top 14 de son Histoire, s’est qualifié pour les demi-finales après avoir éliminé Toulon chez lui au nombre d’essais marqués (19-19 après la prolongation) vendredi en barrages.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Le RCT et Lyon filent en prolongations en match de barrages (16-16)

Pour la première fois dans l’histoire des barrages, il va y avoir des prolongations puisque le RCT et le LOU ne sont pas parvenus à se départager à l’issu du temps réglementaire (16-16).

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Racing 92. Yannick Nyanga annonce la fin de sa carrière

Le Rugbynistere

Au bord des larme à la fin de sa finale contre le Leinster, Yannick Nyanga en avait gros sur la patate. La partie d’échecs perdue, le 3e ligne centre du Racing se rendait compte que c’était très certainement son dernier match de Coupe d’Europe… “Oui c’est ma dernière saison”, lâche-t-il en conférence de presse.Crédit vidéo : France tv sportIl se murmure qu’il serait intéressé par une reconversion dans le staff technique, mais avant tout, il souligne qu’une fin de saison importante est à négocier. Rappelons que le Racing a gagné le Brennus en 2016 à Barcelone… après une finale de Champions Cup perdue contre le Munster. Yannick Nyanga était titulaire en Catalogne et portera certainement le brassard de capitaine pour la demie. Souhaitons-lui une sortie royale à la hauteur de sa carrière couronnée de 46 sélections. Bravo Yannick. Les moments forts de sa carrière Années 90 : Commence le rugby à Agde dans l’Hérault 2000 : Champion de France Crabos avec Béziers 2002 : 19 ans et capitaine lors de la fameuse bagarre entre Béziers et l’USAPVIDEO. FLASHBACK : Yannick Nyanga décrypte la bagarre générale mythique entre Béziers et l’USAP 2004 : 1ère sélection contre les USA 2005 : Signe au Stade Toulousain pour 10 ans 2007 : Il participe à la Coupe du Monde en France. 2008 – 2011 – 2012 : Champion de France – 2010 : Champion d’Europe 2011 : Elu champion de France de ventriglisse :Yannick Nyanga champion de France de ventriglisse 2011 : Non retenu pour la Coupe du Monde :Les réactions après l’éviction de Yannick Nyanga 2012 : Les fameuses larmes de Yannick Nyanga pendant la Marseillaise #Emotion : Yannick Nyanga en larmes pendant la Marseillaise 2015 : Il signe au Racing et retrouve son grand ami Dimitri Szarzewski 2015 : Retenu pour la Coupe du Monde, il joue son dernier match lors de la déroute face aux Blacks en quart (62-13) 2016 : Il remporte le Brennus à Barcelone contre Toulon. Titulaire en 3e ligne aile 2017 : Convoqué par la commission de lutte anti-dopage, il sera blanchi quelques mois après.TOP 14 – Racing 92. Dopage : Yannick Nyanga pas sanctionné, Brice Dulin toujours en attente 2018 : Défaite en finale de Coupe d’Europe contre le Leinster (15-12), Yannick annonce la fin sa carrière à la fin de la saison

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Du Top 14 à la Fédérale en passant par l’Honneur, les matchs à ne pas manquer ce week-end

Le Rugbynistere

Pro D2 – Finale. USAP vs Grenoble (dimanche, 15h) Après quatre ans de Purgatoire – une éternité pour un club qui n’avait jamais connu que l’élite -, l’USAP a enfin l’occasion de réaliser le rêve de tout un pays : la REMONTADA. En face, le FCG arrive à Ernest-Wallon remonté comme jamais, avec une incroyable série de six victoires consécutives, la dernière particulièrement impressionnante à Sapiac. Un seul favori pour cette rencontre : la buvette du stade. Bon, en cas de défaite, un barrage contre Oyonnax aurait tout du symbole, c’est leur point de bonus lors de l’ultime journée qui avait envoyé l’USAP en Pro D2 il y a quatre ans. Top 14 -  26e journée. Clermont vs Stade Toulousain (samedi, 21h) Le match de l’honneur. Surement la rencontre la plus importante des Jaunards après le quart de finale de Coupe d’europe car c’est le dernier match en jaune du joueur emblématique de l’Asm ces dernières années : Scott Spedding. Oui, on croit pas du tout à la retraite d’Aurélien Rougerie. Le Stade Toulousain a tout intérêt à gagner pour obtenir la meilleure place mais Marcel Michelin sera plein et l’émotion à son comble. Fédérale 1 – Demi-finale. Tarbes vs Bourg en Bresse (vendredi, 19h30) Juste au nom, ce choc en 1/2 aller pour l’accession en ProD2 sent le rugby à plein nez. Pas d’Arena ou de places numérotées, encore moins de WiFi dans les gradins ou de sandwichs fades sous cellophane à la buvette, là on se trouve dans le vrai : une grande tribune, une piste d’athlétisme qui ceinture le pré et une main courante où ça renâcle des effluves de ventrèche. Tarbes joue à la maison mais Bourg a fini second de cette poule élite de Fedérale 1. C’est un match de phase finale donc 50/50. Top 14 – 26e journée. Castres-Oyonnax (samedi, 21h) Oui, Oyonnax n’est pas mort et peut encore espérer éviter le barrage ! Les Oyomen n’iront pas à Castres en victime expiatoire et feront tout pour s’imposer afin de passer devant le Stade Français qui se déplace à Pau ! Castres est actuellement dans une période difficile comme en témoigne la défaite de la semaine passée à Toulon … Oyonnax va s’imposer à Pierre Fabre et c’est le Stade Français qui ira en barrages ! Honneur – 32e de finale. Auch vs Tarascon-sur-Ariège (dimanche, 15h) Chalon-sur-Saône, Saint-Nazaire, Auch… Il y a du beau monde cette saison en championnat de France… Honneur ! Les regards seront forcément tournés vers le club gersois, qui défiera Tarascon sur Ariège en 32e de finale. Devenu Rugby Club Auch, l’ancien FCAG a terminé premier de sa poule en Armagnac-Bigorre, validant son ticket pour la Fédérale 3 l’an prochain. Mais n’est pas invincible pour autant, puisqu’il a perdu en 1/2 finale de comité face à l’US Argelesienne (21-26, score final). La formation auscitaine fait figure d’ogre, mais nul doute que ses adversaires voudront la faire tomber chaque week-end… à commencer par les Ariégeois. Si vous aimez le rugby amateur avec un petit parfum de nostalgie, c’est le match à ne pas manquer. Super Rugby – 12e journée. Hurricanes vs Lions (vendredi, 9h35) C’était l’affiche de la demi-finale de la saison 2017. À l’époque, les Lions étaient en pleine bourre et produisaient un rugby spectaculaire qui leur avait permis de passer plus de 40 points à Beauden Barrett et cie (44-29) lors d’un match très animé. L’exercice 2018 est plus compliqué pour les Sud-Africains. S’ils dominent leur groupe à la faveur de quatre bonus offensifs, ils ne comptent que six victoires en dix matchs et sont sous la menace des Jaguares. Les Canes, eux, ne sont pas premiers de leur poule, un point derrière les Crusaders, malgré un rapport victoire/défaite de sept succès pour un revers…concédé lors de la première journée. À domicile pour la quatrième fois de rang, ils devraient poursuivre leur superbe série. Top 14 – 26e journée. Brive vs UBB (samedi, 21h) Jeremy Davidson (actuel UBB) sera le manager du CA Brive l’an prochain, en Pro D2. Samedi, le Nord-Irlandais se déplacera en Corrèze pour rencontrer ses futurs dirigeants et par la même occasion visiter les installations de son nouveau club. Malheureusement encore sous contrat avec Bordeaux-Bègles, c’est avec quelques copains rugbymen qu’il fera le déplacement jusqu’à Brive, ces derniers profitant du déplacement de leur entraîneur pour disputer un match de rugby contre l’équipe locale. Ainsi, une rencontre amicale devrait se tenir samedi à 21h. Si les modalités n’ont pas encore été confirmées, l’idée de voir évoluer Davidson une mi-temps sur chaque banc, qui avait été évoquée un temps, aurait finalement été rejetée par la LNR. Top 8 féminin - Demi-finale retour. Montpellier vs Blagnac (dimanche, 12h30) Si Montpellier et Lille sont au rendez-vous des demies, rien n’est encore fait pour la finale. À l’aller, les deux finalistes de l’an dernier ont eu beaucoup de difficultés. Les Nordistes se sont imposées à Toulouse, mais ne comptent que trois points d’avance (3-6) avant le match retour ce dimanche. Quant aux Héraultaises, elles ont été tenues en échec à Blagnac (22-22). Elles n’auront pas le droit à l’erreur sur leur pelouse après avoir dominé le championnat avec 11 victoires pour seulement deux défaites en 14 journées. Top 14 – 26e journée. Pau vs RCT (samedi, 21h) Si les Toulonnais sont d’ores et déjà assurés de disputer leur barrage à domicile, tout est encore jouable pour Pau. Actuellement 8e au classement, la Section peut toujours espérer se qualifier en battant Toulon tout en priant pour des défaites cumulées de Lyon, Castres ainsi que La Rochelle. Les quatre concurrents se tenant en quatre longueurs, chaque point va compter au moment de départager les quatre équipes. Se lancer dans des comptes d’apothicaire à une pareille heure de la journée nous semblant bien déplacé, nous avons décidé de vous résumer la situation : Si Pau gagne et que tout le monde perd, Pau se qualifie. Si Pau perd et que tout le monde perd, Pau est éliminé. Mais les calculs doivent également prendre en compte d’autres facteurs, en effet Jean-Claude Duss doit de son côté parvenir à faire 20 pompes claquées consécutives tout en résolvant une devinette du père Fourras. En cas d’échec de Jean-Pierre combiné à défaite bonifiée de Pau, les Béarnais devront alors devoir monter une étagère Ikea les yeux bandés en moins de trente-deux minutes. Une mission qualif’ qui s’annonce compliquée pour les Palois qui restent sur trois défaites consécutives alors que Toulon sort de deux larges victoires contre Montpellier et Castres. Mais après tout, sur un malentendu…

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)