La rédaction

Cette utilisateur n'a partagé aucune information biographique

Acccueil: http://www.varmatin.com/sujet/rct


Article par La rédaction

VIDEO. Pourquoi Boudjellal ne se rendra pas à la convocation de l’ECPR

Le président du RCT a décidé d’ignorer la convocation que vient de lui notifier de la commission de discipline de l’EPCR.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Le spécialiste du jeu au pied Vlok Cilliers distille ses conseils aux joueurs du RCT

Le spécialiste du jeu au pied vient renforcer le staff toulonnais pour deux semaines.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Les clubs de supporters organisent un déplacement en avion pour soutenir le RCT au Munster

En 1/4 de Finale de la Champions Cup, le RCT affrontera la province irlandaise du Munster à Limerick dans le mythique stade de Thomond Park, le samedi 31 mars à 16h15 (heure française).

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Tournoi des 6 Nations 2018 – Les pronostics des rédacteurs pour France vs Irlande

Le Rugbynistere

La France va gagner Stephane G. : La France, 9ème nation mondiale va gagner et faire tomber l’Irlande 3ème au World ranking. Et tout cela pour cinq raisons que six ans de Tarologie et une boule de cristal bien lustrée me permettent d’exposer : Parce que l’histoire ne trompe pas, Jacques Brunel bat l’Irlande tous les 5 ans (le 16 Mars 2013 l’Italie de Brunel battait l’Irlande 22 à 15) Parce que les cartes ne trompent pas, si nous sortons les « Piques » (combat), que nous mettons du « Cœur » (envie) et que nous nous tenons à « Carreau » (discipline), nous triompherons du « Trèfle » irlandais. Parce que les statistiques ne trompent pas, Jalibert n’a jamais perdu contre l’Irlande et de plus n’a jamais perdu aucun match international quand il a été associé à la charnière avec Machenaud. Parce que les analogies ne trompent pas, la dernière fois qu’un Gersois prénommé Jacques prenait la tête de l’équipe de France il triomphait pour son premier Tournoi des 5 nations (Le grand Chelem 1981 de Jacques Fouroux) Parce que les effets de surprise ne trompent pas, les Irlandais serons intrigués et inquiets de ne voir aucun Toulousain dans le XV de départ. Benjamin B. : On leur promet la mort, du sang et des larmes, mais c’est précisément parce que nos Bleus de France sont considérés perdus pour la patrie qu’ils peuvent le faire. En plus, les Experts ont perdu la semaine dernière, ce serait un rééquilibrage de karma. Prono : victoire 23-12.Paul S. : J’ai tendance à souvent être optimiste pour les Bleus. Sur chacun des matchs de la tournée d’automne, je me refusais d’imaginer la défaite et j’étais persuadé qu’ils allaient réagir. J’avais tort. Mais c’est comme ça, c’est mon côté supporter à 200% derrière son équipe. Tombée au plus bas, à cause des résultats certes mais aussi depuis l’éviction mouvementée de Guy Novès, l’équipe de France saura-t-elle relever la tête ? Montrer sa force de caractère et son orgueil ? Une réception contre les Irlandais pour le premier match du tournoi tombe à pic. Ç’aurait été l’Italie, la victoire n’aurait limite pas compté. Là le XV de France rentre directement dans le vif du sujet. Je suis sûr que Guirado saura emmener ses troupes à la guerre et que le jeune Jalibert distillera correctement le jeu. J’y crois. Prono : 22-17 avec une défense de fer en fin de match.Tibo Drx : Parce que dans la vie il faut être optimiste, et c’est ce qui manque dans ce monde de brutes, je dirais victoire française. Pour la première rencontre du sorcier gersois, la French chatte est de retour : Machenaud enquille au pied. Jalibert se balade. Teddy Thomas enchaîne les tchik tchak. On a une rentre terrible, à tel point que même les joueurs du Racing nous font aimer le rugby. Bon, ça joue bien, mais c’est pas le Pérou ! On reste Français. Autrement dit, on est valeureux, on s’envoie comme des barjots: Lauret plaque 37 fois (contre 38 pour Dusautoir, tu peux pas test la légende), Guirado met des coups de cafetière 15 fois. Mais Slimani se fait pénaliser en mêlée… trop de fois. Malgré tout, poussés par un public de connaisseurs, on bat les rouquemoutes grâce à l’inertie entre Fall et Gabrillagues. Résultat : 18-13. Entre temps, le jeune demi d’ouverture s’est blessé, le grand Lionel Beauxis est sélectionné pour l’Écosse, c’est le retour du messie.  L’Irlande va gagner Guillaume : Après la perte du french flair (copyright expiré), c’est la perte de l’esprit de révolte. Le rugby français est entré dans une bulle suite à l’éviction de Guy Novès. Les médias, entraîneurs et pauvres joueurs, ont pour seul et unique but une victoire lors du 1er match du tournoi. Cependant, personne ne nous a parlé de solutions. Misent-ils sur une titularisation de Mladenovic à la place de Sexton, ou alors sur un retour de David Marty au centre de l’attaque française ? En face, le jeu irlandais (3e nation mondiale rappelons-le), huilé comme une pompe à vélo haute performance type Ayumu Goromaru version RCT 2016-17, va marcher sur nos valeureux petits Français pour enchainer une 8e victoire d’affilée. Sans repères, sans vision à long terme et sans certitude, la jeunesse française restera impuissante face au rouleau compresseur irlandais. C’est ainsi que nous nous rappellerons que tout comme la musculation n’a jamais fait pousser des couilles ; de belles paroles à 3 semaines de la rencontre n’ont jamais fait gagner un match. Patrick L. : Déséquilibré, c’est malheureusement le qualificatif du match de samedi. Quand la France est à la recherche de repères dans à peu près tous les secteurs, l’Irlande affiche tous ses voyants au vert : un effectif presque complet et hyper compétitif, une tournée de novembre parfaite, un plan de jeu parfaitement rodé et assimilé et une nouvelle génération pleine de promesses. Le XV aligné par Schmidt impressionne par son talent, sa puissance et son expérience mais aussi par sa complémentarité (en témoigne la 3ème ligne). Les Irlandais vont pouvoir dérouler leur partition, être forts et sérieux sur leurs bases et attendre que les Français, sûrement plein d’entrain, multiplient les erreurs. Derrière Sexton empilera. Ce match ne sera pas forcément le plus beau du tournoi mais il sera sûrement une leçon tactique de rugby. Victoire irlandaise (+ de 10 points). 

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Pour la 17e et la 18 journée de championnat du TOP14, Toulon programmé l’après-midi

Pour le compte des 17e et 18e journée du championnat de Top 14, les rencontres du RCT ont été programmées l’après-midi.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)