Platet Leo-Pol

Cette utilisateur n'a partagé aucune information biographique

Acccueil: http://www.lerugbynistere.fr/rss.php


Article par Platet Leo-Pol

Relance de ses 22, passe à l’aveugle dans le dos, Mata fait vivre un calvaire à Toulon [VIDÉO]

Le Rugbynistere

Habitué à connaitre des campagnes Européennes couvertes de succès, le RCT a cette année fait connaissance avec l’échec. Déjà condamnés avant cette rencontre, les Toulonnais se sont inclinés pour la quatrième fois cette saison en Champions Cup.  Pourtant c’est bien eux qui commençaient le mieux cette rencontre en inscrivant un premier essai par Guirado dès la deuxième minute de jeu puis un second par Isa. A la mi-temps c’est Toulon qui menait 12-8.  Mais dès le retour des vestiaires, Edimbourg prenait le score pour ne plus jamais le lacher. Inscrivant deux nouveaux essais, d’abord par Kinghorn sur une passe au pied très inspirée puis par Jonhstone après un énorme travail de son troisième-ligne centre, Mata.  Onzièmes en Top 14, les joueurs de Collazo vont désormais pouvoir se concentrer uniquement sur le championnat et de grosses échéances attendent les Toulonnais pour les prochaines journées avec notamment un mois de février ponctué par un déplacement à Agen et la réception de Pau avant de se déplacer à Perpignan. Des rencontres décisives dans ce « championnat du bas » où Toulon bataille désormais. En effet à 16 points, la zone qualification semble bien loin pour les Varois qui, comme Toulouse ou Clermont avant eux, risquent de connaitre une saison blanche propice à la reconstruction avant de repartir de l’avant, comme Toulouse ou Clermont avant eux.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

La passe sur un pas de Serfontein pour le troisième essai Montpelliérain contre Newcastle [VIDÉO]

Le Rugbynistere

Montpellier devait battre le plus largement possible Newcastle pour s’offrir le droit le de disputer une finale le weekend prochain face à Edimbourg. Défaits à l’aller 23-20 en Angleterre, les Montpelliérains n’ont, cette fois-ci, pas fais dans la dentelle en atomisant Newcastle: 45-8. Le contrat est rempli pour le MHR de Vern Cotter.  Dans leur style caractéristiques, les Montpelliérains ont d’abord féraillé au près grâce aux charges de leurs puissants avants, pour ensuite libérer des espaces dans lesquels se sont engouffrés les trois-quarts, à commencer par Nagusa. Dominateurs de bout en bout, ils inscrivaient sept essais, dont un par le néo-international Paul Willemse, tout en puissance.  Dans les vestiaires, le seconde-ligne a même célébré sa séléction en chanson, sur un air bien connu.  En exclu depuis les vestiaires, la Marseillaise de @PaulWillemse4 ! ???????????????????? #TEAMMHR pic.twitter.com/T9FuBkSvtw — Montpellier Rugby (@MHR_officiel) 12 janvier 2019 Dans le même temps hier, Edimbourg consolidait sa première place de la poule en s’imposant à Toulon (17-28). Avec 19 points, Edimbourg est leader mais ne compte que 3 points d’avance sur Montpellier, second. Un succès Héraultais vendredi prochain permettrait aux Français de se qualifier pour les phases finales de cette Champions Cup.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Triplé de Nakosi et victoire bonifiée pour Toulon face à Lyon [VIDEO]

Le Rugbynistere

Annoncé comme la revanche du dernier quart de finale de Top 14, Toulon recevait hier le LOU dans des conditons bien différentes du printemps dernier. Aux portes de l’élimination en coupe d’Europe, pas dans le coup en championnat, les Toulonnais connaissent une phase aller compliquée. Si l’arrivée d’un nouvel entraineur en la personne de Patrice Collazo, semble avoir mis du temps à être digérée, la victoire d’hier serait-elle le point de départ d’un nouveau Toulon?  Très impliqués face aux troupes de Mignoni, les Toulonnais inscrivaient le premier essai de la rencontre sur un coup du sort dès la deuxième minute. Par la suite, ils se montraient appliqués et réalistes pour virer en tête à la pause (28-00).  La seconde période confirmait le regain Varois et l’essai Lyonnais par le prometteur Pierre-Louis Barassi était anecdotique, Toulon tenait sa victoire, qui plus est bonifiée par six essais, dont un triplé de Nakosi. Les coéquipiers de Guilhem Guirado prennent ainsi leurs distances sur la zone rouge avec laquelle ils flirtaient depuis quelques temps. Ils se situent désormais au beau milieu du classement, à 7 points du SU Agen, treizième, mais également de Lyon, sixième. Alors qu’il ne disputait que son quatrième match sous les couleurs Rouge et Noire, le demi-de-mêlée Rhys Webb a énormément apporté à son équipe. Un retour qui a fait du bien au RCT et qui aura toute son importance, dimanche prochain au moment de se déplacer à Toulouse.  Sixièmes avant le match Castres-Olympique vs Bordeaux-Bègles de cet après-midi, les Gones recevront le SU Agen samedi prochain en ouverture de la treizième journée de Top 14.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Comment Montpellier a terrassé Toulon en clôture de la quatrième journée de Champions Cup?

Le Rugbynistere

Les 5 minutes les plus marquantes : 14e - Serfontein inscrit le premier essai (10-3). Alors que Toulon avait ouvert le score sur une pénalité, c’est bien Montpellier qui vient inscrire le premier essai de la partie. A la suite du premier ballon porté du match, Picamoles sert Willemse d’une magnifique chistera, ce dernier perce sur près de 20 mètres et vient mourir à quelques mètres de la ligne. Sur la sortie de balle grand côté Goosen sert Camara qui lance Serfontein dans un intervalle pour le premier essai du match. Montpellier prend un premier avantage (15-3). Après une période de domination de près de 10 minutes dans les 22mètres Toulonnais, Montpellier parvient à enfoncer le clou avec ce second essai signé de l’ailier Immelman. Suite à une longue série de jeu au près dans les 10 mètres Varois, Pienaar écarte sur les extérieurs et Immelman s’en va inscrire en coin le second essai de la rencontre.  44e - Le MHR redémarre fort (22-6). Montpellier démarre la seconde mi-temps comme il avait terminé la première. Et une nouvelle fois c’est à la suite d’un bon ballon porté dans les 22 mètres Varois, que Giudicelli s’écroule dans l’enbut. 51e – Déjà le bonus pour Montpellier (29-6). Malgré plusieurs changements précoces, Toulon n’arrive pas à retourner la pression en cette seconde mi-temps. Le coup de pied trop long de Trinh-Duc atterrit dans les 40 mètres Montpelliérains. François Steyn, pas en réussite depuis le début de la rencontre, échappe à deux défenseurs et remonte le terrain avant de jouer parfaitement le 2 contre 1 avec son demi-de-mêlée, opportuniste sur le coup, pour inscrire l’essai du bonus. 79e – Chilachava clot la marque (34-6). Après une baisse de rythme successive à l’acquisition du bonus offensif, Montpellier met un dernier coup d’accélérateur. Sur un énième ballon porté après une touche à 5mètres, le pack Montpelliérain file derrière la ligne. Montpellier l’emporte et met le RCT au tapis dans cette Champions Cup. Le Top 3 du rédacteur : Ruan Pienaar : Auteur de quatorze des points de son équipe, le demi-de-mêlée a véritablement pesé sur la rencontre. Sûr face aux perches, précieux dans ses coups de pieds et précis dans le jeu courant, il a permis à son équipe d’accrocher un succès bonifié. A l’heure de jeu, il a cédé sa place à l’historique Benoit Paillaugue, qui revenait de blessure. Paul Willemse : Conditions climatiques compliquées riment bien souvent avec gros combat devant. Dans ce combat de tous les instants, le seconde-ligne Français ne n’est pas échappé et a fourni un très gros travail pour permettre à son équipe d’avancer. Il est également directement impliqué sur le premier essai du match. Jan Serfontein : Difficile d’envoyer du jeu cet après-midi, surtout quand on joue derrière. Alors le premier centre, Serfontein, est allé chercher du travail comme fer de lance en attaque et s’est mué en rempart pour contrer les assaults adverses. C’est lui qui a inscrit le premier essai du match. Le tweet Mon pote a fait le drinking game « à chaque jeu au pied tu bois », il est à sainte Musse actuellement en coma éthylique #MHRRCT — ????⚫️ Flo ???????????? (@FloCastorama) 16 décembre 2018 Le bilan : Pas de doute l’hiver est bien là. Et ce ne sont pas les trente acteurs du bain de boue euh… pardon, du match de cet après-midi qui pourront dire le contraire. Disputé dans des conditions rendues difficiles par la pluie et l’état de la pelouse, il aura fallu un certain temps aux joueurs pour s’adapter. Après des longues séries de jeu au pied, c’est Montpellier qui trouvera les arguments pour prendre la mesure de leurs adversaires.  Propres en conquête et largement dominateurs devant, les Montpelliérains ont su mettre tous les ingrédients pour l’emporter aujourd’hui. Avec un bonus offensif acquis dès la 51ème minute de jeu, ils se contentèrent de gèrer la fin de partie. Une victoire qui permet au MHR de remonter à la seconde place de cette poule 5 derrière Edimbourg. Des Ecossais qu’ils rencontreront pour le compte de la sixième journée de Champions Cup. Un duel qui pourrait être décisif pour la qualification en quart de finale. Et comme tout bon Montpellier-Toulon (ou Toulon-Montpellier) qui se respecte, Johan Goosen est sorti sur blessure. Les compositions : Montpellier : 15. F. Steyn – 14. Nagusa, 13. Vincent, 12. Serfontein, 11. Immelman – 10. Goosen, 9. Pienaar – 8. Picamoles (c), 7. Camara, 6. Ouedraogo – 5. Willemse, 4. J. Du Plessis – 3. Guillamon, 2. Giudicelli, 1. Nariashvili Toulon : 15. Placid – 14. Pietersen, 13. Fekitoa, 12. Tuisova, 11. Nakosi – 10. Trinh-Duc, 9. Escande – 8. Messam, 7. Gorgodze, 6. Monribot – 5. Rebbadj, 4. Alainu’uese – 3. Van der Merwe, 2. Guirado (c), 1. Fresia La fiche de la rencontre : Montpellier vs Toulon 34-13 (MT : 15-6)Evolution du score : 0-3 ; 3-3 : 10-3 ; 15-3 ; 15-6 ; 22-6 ; 29-6 ; 29-13 ; 34-13. Montpellier : 5E Serfontein (14e), Immelman (34e), Giudicelli (44e), Pienaar (51e), Chilachava (79e) ; 3T Pienaar (15e, 45e, 52e) ; 1P Pienaar (7e).Toulon : 1E Gorgodze (56) 1T Trinh-Duc (57e) 2P Trinh-Duc (5e, 39e).

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Lakafia rattrape le pêché de gourmandise de Gorgodze pour la victoire de Toulon face à Montpellier [VIDÉO]

Le Rugbynistere

Toulon enchaine enfin. Après sa victoire en Top 14 le week-end dernier face à Grenoble (22-3), le RCT a battu Montpellier hier, dans le cadre de la troisième journée de Champions Cup. Les Varois enchainent là deux victoires d’affilée ,une performance qu’ils n’avaient pas encore su réaliser cette saison.  Défaits, les Montpelliérains ont également vu leur ouvreur, Goosen, sortir sur civière alors qu’il venait tout juste de se remettre d’une blessure contractée au mois d’octobre face à… Toulon. Les Héraultais pourront tout de même se réconforter avec le bonus offensif acquis en toute de fin de match.  Avec 6 points chacun, les deux clubs Français squattent le bas de classement de cette poule 5. Revanche dimanche prochain du côté du GGL Stadium de Montpellier.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)