varmatin logoAprès dix ans de service, Olivier Dury abandonne la gérance de La Banane café, le plus emblématique des bars rugby autour du stade Mayol. Dury fustige le rugby professionnel qui prive son établissement des stars de l’équipe (Wilkinson, Van Niekerk, etc.).
Il y a encore cinq ans, il n’était pas rare de croiser les joueurs du RCT dans les établissements du port, les soirs de victoire, lors de troisièmes mi-temps endiablées. La Banane demeure le siège des Fadas du RCT. Le bar-restaurant est repris par Thierry Louvet, joueur emblématique du club, deux fois champion de France, et ancien entraîneur avec Aubin Hueber de l’équipe première.

Article complémentaire sur le changement de propriétaire de La Banane Café: maville.comOlivier Dury jette l’éponge après dix ans de service. Thierry Louvet le remplace à la tête du plus emblématique des bars rugby de Mayol, siège des Fadas.

Qui dit Toulon dit stade Mayol. C’est inscrit dans le patrimoine génétique du peuple d’Ovalie. Et qui dit avant et après-match se tourne vers les bars rugby du port. La Banane, le plus emblématique, change de main à la fin de la semaine. Une (r)évolution.

« Après avoir fait des piges au Mourillon, au Nemrod et au bar des Amoureux, j’ai vraiment découvert le quartier du port il y a dix ans, dit le tôlier, Olivier Dury, minot de la rade. Luc le Belge et Jacques Pons dirigeaient La Banane. Ils m’ont pris comme employé en 2000, puis je suis devenu gérant en 2006. »

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Pour lire l'article, cliquez sur le lien (accès direct)