NEWS

News, infos du RCT

Top 14 – Le Stade Rochelais réussira-t-il enfin à accéder au Stade de France ?

Le Rugbynistère

Présentation Promu en Top 14 depuis maintenant 5 saisons (2014-2015), ils ont confirmé leur statut en s’installant dans l’élite, eux qui étaient habitués aux terrains de Pro D2 malgré une pige en Top 14 en 2011. Un recrutement bien pensé et une ossature conservée ont permis aux entraîneurs de se hisser en demi-finale cette année. Mais la marche est encore difficile. L’an passé Les Rochelais ne se sont qualifiés qu’à deux reprises depuis leur accession à l’élite. La première lors de la saison 2016-2017 où ils n’ont cessé d’impressionner en finissant 1er de Top 14, ce qui leur donnait le droit de jouer directement une place en finale sans passer par les barrages. Mais c’était sans compter les Toulonnais qui remportent ce match sur le score de 18-15. La deuxième, lors de l’édition précédente où ils se défont du Racing 92 avant de sombrer en demi-finale face au Stade Toulousain, futur champion, au terme d’un match ouvert. Les matchs amicaux Les Rochelais n’auront que deux matchs de préparation avant la reprise du championnat. Pour cela, ils ont accès sur des clubs de Top 14 : Clermont le 2 août (stade de Beaublanc à Limoges) et Agen le 15 août (stade Marcel-Deflandre). C’est un choix judicieux pour se préparer à un début de saison compliqué sans les internationaux.  Les transferts au 25 juillet 2019 Départs  Source : All Rugby Mohamed Boughanmi, pilier, Pau Hikairo Forbes, talonneur, Aix William Demotte, 2e ligne, Grenoble Eric Marks, 2e ligne, Vannes Faifili Levave, 3e ligne, joker Coupe du monde Ryan Lamb, ouverture, retraite Paul Jordaan, centre, pas conservé Steeve Barry, ailier, Biarritz Romaric Camou, arrière, prêt à Nevers Arrivées Reda Wardi, pilier, Béziers Facunda Bosch, talonneur, Agen Brock James, ouverture, Bordeaux Ronan O’Gara, entraîneur Le ou les joueurs à suivre Le Stade Rochelais n’a pas été le club le plus actif du côté du marché des transferts malgré une Coupe du Monde qui l’affecte. Une chance que la grande partie de l’effectif ait prolongé pour quelques années de plus (Uini Atonio, Dany Priso, Jone Qovu, etc). L’arrivée de Facundo Bosch dans l’effectif rochelais peut être une belle surprise. Même si la concurrence au poste sera rude, il aura une carte à jouer face à Jean-Charles Orioli. En seconde-ligne, le jeune Thomas Jolmès ne cesse de monter en puissance et pourquoi pas un destin tracé comme Félix Lambey ? Il faudra garder un oeil sur le poste de numéro 15. Kini Murimurivalu et Vincent Rattez sont en bonne voie pour participer à la Coupe du monde, même si les places sont chères. On attend également un retour de Gabriel Lacroix… Mais le joueur à suivre du côté rochelais cette saison sera Matthias Haddad-Victor. Bien que trop jeune et sûrement trop léger, il pourrait goûter à ses premières minutes en Top 14 cette saison en l’absence d’Aldritt notamment. Le XV probable Dany Priso (Vincent Pelo) Pierre Bourgarit (Facundo Bosch) Uini Atonio (Arthur Joly) Romain Sazy (Mathieu Tanguy) Thomas Jolmès (Jone Qovu) Gregory Aldritt (Kévin Gourdon) Lopeti Timani (Wiaan Liebenberg) Victor Vito  Tawera Kerr-Barlow (Alexi Balès) Brock James (Ihaia West) Vincent Rattez (Marc Andreu) Geoffrey Doumayrou (Pierre Aguillon) Jérémy Sinzelle (Eliott Roudil) Arthur Retière (Tevita Railevu)  Kini Murimurivalu (Jérémy Sinzelle) Le pronostic du rédacteur Septième puis cinquième cette saison. Le Stade Rochelais est passé à une marche d’une finale de Top 14 en juin, mais le Stade Toulousain était bien trop fort. Cette année de Coupe du monde pourrait profiter aux hommes de Jono Gibbs en début de saison. Il faudra cependant maintenir la cadence après un début de saison compliqué où il faudra ssurer face à Clermont, le Stade Français, Montpellier et le Stade Toulousain. Le calendrier reste favorable face à des équipes très touchées par les sélections de joueurs avec le XV de France. Ne pas partir en sprint pour s’assurer une place qualificative en fin de saison sera le mot d’ordre pour les Rochelais : 5e à l’issue du championnat et demi-finale.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Rugby Championship – L’Argentine avec Cordero et Isa face aux Wallabies

Le Rugbynistère

Mario Ledesma a effectué cinq changements suite à la courte défaite à Buenos Aires face à la Nouvelle-Zélande. Pour affronter l’Australie à Brisbane, Joaquin Tuculet remplace Emiliano Boffelli, Tomas Lezana est titulaire aux dépens de Marcos Kremer tandis que Julian Montoya rentre suite à la blessure d’Agustin Creevy. Les retours de Santiago Cordero et Facundo Isa chez les Pumas marque un tournant. Depuis la création des Jaguares, aucun joueur évoluant à l’étranger avant 2018 n’avait été retenu. Mais la règle a été allégée en vue de la Coupe du monde. Ainsi, le troisième ligne de Toulon va honorer sa première sélection avec l’Argentine depuis novembre 2016. L’ailier d’Exeter et futur Bordelais n’avait lui pas été retenu depuis l’édition 2017 du Rugby Championship. Argentine 1 Tetaz Chaparro 2 Montoya 3 Figallo 4 Petti 5 Lavanini 6 Matera 8 Isa 7 Lezana 9 Cubelli 10 Sanchez 11 Moyano 12 De La Fuente 13 Moroni 14 Cordero 15 Tuculet 16 Socino 17 Vivas 18 Herrera 19 Alemanno 20 Leguizamon 21 Ezcurra 22 Diaz Bonilla 22 Orlando La composition de l’Australie :Rugby Championship – Genia, Beale et Lealiifano titulaires avec les Wallabies face aux Pumas

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)