NEWS

News, infos du RCT

TOP 14 : mais au fait, quels étaient les enjeux de la dernière journée en 2018 ?

Le Rugbynistere

Ce samedi, la phase régulière du Top 14, édition 2018/2019, va rendre son verdict. Avec comme principal enjeu, la qualification pour les barrages. L’USAP est déjà condamnée à retrouver la Pro D2. Et c’est Grenoble qui pourrait l’accompagner, le FCG étant assuré de terminer 13ème, et de disputer l’Access Match. Plus haut au classement, le Stade Toulousain et Clermont joueront les demi-finales, c’est une certitude. Et le LOU va retrouver les barrages… à domicile, en finissant 4ème dans le pire des cas. Reste trois places à distribuer… pour quatre candidats aux phases finales. Top 14 : avant la dernière journée, quels scénarios possibles pour la qualification ?Quid de l’an passé ? Quels étaient les enjeux de la dernière journée du Top 14 en 2017/2018 ? On fait le point. Les demi-finalistes Avant la dernière journée, Montpellier était déjà assuré de terminer en tête : la défaite – sans bonus ! – concédée face au LOU (32-24) n’avait donc pas eu d’incidences sur les hommes de Vern Cotter. En revanche, le Racing 92 était allé chercher sa deuxième place : avant la 26ème journée, les Franciliens comptaient 75 points, contre 74 pour le Stade Toulousain, et 73 pour le RCT. Mais le Racing 92 s’était imposé… à Vannes contre Agen (42-13), assurant son ticket pour les 1/2. Dans le même temps, le Stade Toulousain s’était incliné à Clermont (36-26) dans un match sans enjeu pour les Jaunards, si ce n’est l’adieu à Aurélien Rougerie. Même sort pour Toulon, face à Pau (38-26). VIDÉO. Top 14 – RCT : le 101ème essai du record pour Vincent Clerc sur une belle offrande d’Hugo Bonneval Les barrages Le scénario de l’an passé ressemble à celui de cette saison, à quelques exceptions près. Les barragistes à domicile étaient déjà connus, soit les deux équipes n’ayant pas réussi à accrocher la 2ème place entre le Racing 92, le Stade Toulousain et le RCT. Pour les 5èmes et 6èmes places, c’est plus complexe : le LOU (66 pts), Castres (64 pts), La Rochelle (62 pts) et Pau (62 pts) se tenaient en quatre points, et pouvaient légitimement y croire… en s’affrontant à distance. Longtemps, le LOU a été mis en danger face à Montpellier, faisant croire à une fin de saison prématurée. Mais deux essais de Gill et Mignot, plus une pénalité de Michalak, ont finalement eu raison du MHR (32-24). Un résultat cruel pour le Stade Rochelais, vainqueur avec le bonus du Stade Français (31-7), et longtemps en position favorable. Castres et Pau s’étant aussi imposé, le classement final n’a pas évolué entre la 25ème et la dernière journée. Le maintien Brive était mathématiquement condamné avant la 26ème journée, après la formidable remontada d’Oyonnax, dernier du classement entre la 9ème et la 23ème journée, à une exception près. Mais les Coujoux avaient sauvé l’honneur et remporté un dernier succès devant leurs supporters, face à l’UBB (22-20). Pour la 13ème place, Oyonnax et le Stade Français s’affrontaient à distance… et aucune des deux équipes de l’avaient emporté, respectivement à Castres et à La Rochelle. Les joueurs de l’Ain avaient dû disputer le premier Access Match de l’histoire, avec une issue finalement défavorable. Les matchs :  Racing 92 – Agen : 42-13 La Rochelle – Paris : 31 – 7 Pau – Toulon : 38-26 Clermont – Toulouse : 36-26 Lyon – Montpellier : 32-24 Castres – Oyonnax : 54-3 Brive – Bordeaux-Bègles : 22-20

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Top 14 – ASM. Benjamin Kayser explique pourquoi il raccroche à 34 ans

Le Rugbynistere

Dagg, Haskell, Best… : voici le XV des joueurs retraités à la fin de la saison !Après son ancien coéquipier Thomas Domingo, c’est au tour de Benjamin Kayser d’annoncer la fin de sa carrière à la fin de la saison à seulement 34 ans. Il restait pourtant une année de contrat à l’ancien talonneur du XV de France (37 sélections). Son choix n’a pas été facile mais dicté par son corps. Il explique via le site officiel de Clermont :  C’est une raison médicale, il faut que je me protège que j’écoute mon corps. J’arrive à un moment, à un âge où il faut que je fasse attention aux répercussions que peut avoir le rugby sur mon avenir. Il fallait que j’écoute la raison et je me suis dit que l’année à venir risquait d’être en trop et je n’avais pas envie de prendre de risques avec ma santé. Officiellement, il a pris sa décision suite au match contre Toulon. Mais cela faisait plusieurs mois qu’il avait ça en tête. Formé au Stade Français, il a décroché deux titres de champion de France avec Paris et Clermont agrémentés d’un troisième trophée en Premiership avec Leicester. Il a récemment soulevé la Challenge Cup avec l’ASM et pourrait tirer sa révérence sur un troisième Brennus. « J’ai envie de finir tout en haut. A ce moment-là viendra le temps de prendre plus de recul et de dresser un vrai bilan. J’ai l’impression d’avoir bouclé la boucle, l’idée de sortir tout en haut m’est très chère. » Voir cette publication sur Instagram Le moment est malheureusement venu pour moi de vous annoncer que je raccrocherai les crampons à la fin de cette saison. Ce n’était pas prévu mais il faut savoir écouter son corps, protéger sa santé. Après le rugby il me restera encore milles choses merveilleuses à accomplir entouré de ma merveilleuse famille @andrealkayser. Je veux m’enivrer du Michelin une dernière fois, ce stade, ce peuple qui est devenu le miens, avant d aller chercher un dernier titre avec tous les copains. On se dira aurevoir dans 1 mois, pour l instant je vous dis à samedi!! @asm_rugby_officiel Unfortunately i have to announce that I will be hanging up the boots at the end of the season. Wasn’t the plan but I’ve got to listen to my body, wonderful things ahead, beginning by one last game in the stadium who became mine, le Michelin, and then chasing one last trophy down! Goodbyes will be in 1 month, so tonight I say, see you Saturday!! ❤️ Une publication partagée par @ kayserben le 22 Mai 2019 à 9 :52 PDT

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

[POINT TRANSFERT] Kruger vers la sortie, un Toulousain à Carcassonne, Smith libéré par Castres

Le Rugbynistere

TOP 14 Castres Les performances à la baisse de David Smith cette saison ont été fatales au Samoan. Les dirigeants et le staff du CO ont pris la décision de le « libérer ». Smith était arrivé dans le Tarn en provenance de Toulon en 2015. Décisif lors de ses trois premières saisons avec 13, 11 et 9 essais, cette année, il n’a pas marqué une seule fois en 17 rencontres. Toutes les infos transferts de Castres ici UBB Deux jeunes internationaux qui ont disputé le Six nations en U18 prolongent leur contrat avec l’UBB jusqu’en 2022. Il s’agit d’Alexandre Borie (arrière, 18 ans) et de Noé Valles (ailier, 18 ans).  Toutes les infos transferts de l’UBB ici Grenoble Grenoble se sépare d’un jeune joueur peut-on lire sur Dico du Sport. Enzo Lefevre, seconde ligne de 19 ans, a été champion de France avec les Crabos la saison dernière. Toutes les infos transferts de Grenoble ici Toulon Dans son optique de bouleversement et de rajeunissement de l’effectif, suite aux mauvais résultats de cette saison, le RCT se sépare d’un grand nombre de joueurs. Dernièrement c’est Juandre Kruger qui en fait les frais, indique All Rugby. Le seconde ligne sud africain arrivé dans le Var il y a trois ans s’était pourtant taillé un bon temps de jeu. Il n’est pas exclu, à 33 ans, qu’il retrouve une équipe dans l’Hexagone.  Toutes les infos transferts de Toulon ici PRO D2 Aurillac Rupture du contrat avant terme (2020) entre le club cantalou et l’ailier Jone Waqaliva. Ce Fidjien âgé de 24 ans avait été formé à l’UBB et venait d’obtenir son statut JIFF. Contrarié par une blessure en début de saison, il n’a joué que trois matchs cette année. Selon le club, Waqaliva a décidé de retourner aux Fidji, nous apprend La Montagne.  Toutes les infos transferts de Aurillac ici Carcassonne Yohann Gbizie est prêté pour une année par le Stade Toulousain à Carcassonne, indique le site officiel du club. Le jeune troisième-ligne est âgé de 21 ans. Son objectif : gagner du temps, progresser. Toutes les infos transferts de Carcassonne ici Fédérale 1 Rouen Rouen piste quatre nouveaux joueurs selon Paris Normandie. La décision est certainement suspendue au résultat de la demi-finale l’accession. Sont concernés : Antoine Fournier (pilier, Carcassonne), Mathieu Bonnot (talonneur, Tarbes), Yohan Domenech (demi de mêlée, Castres) et Ollie Atkins (2ème-ligne, Exeter). En sens inverse, incertitude autour de Mathieu Billou (demi de mêlée) auquel il reste une année de contrat, mais qui pourrait rejoindre l’Union Cognac/St Angely.  Beaune Le club Bourguignon enregistre trois recrues : Paddy Dewhirst (arrière, 21 ans, Ecosse) vient de Ayr RFC et est international U20; Juan Mangione (centre, Argentine) a fait l’essentiel de sa carrière à Chambéry, avec un crochet par Montauban en Pro D2; Thibaut Michalik (pilier, 25ans) formé à Bourgoin, passé par Bourg-en-Bresse, vient de Grasse.  PREMIERSHIP Newcastle Bien que sollicité, George McGuigan reste fidèle à son club formateur, note Rugby Pass. Il vient de rempiler pour trois saisons. A 26 ans, il totalise 97 rencontres sous le maillot des Falcons. International U20 irlandais, puis sélectionné avec les England Saxons, il fait partie de la réserve de l’équipe nationale.  Bristol L’essentiel est assuré pour Bristol : le maintien. Les dirigeants, satisfaits, ont renouvelé leur confiance à Pat Lam. A Ashton Gate on ne fait pas les choses à moitié, son contrat ira jusqu’en 2023, indique Planet Rugby. L’ancien international samoan a obtenu l’année dernière l’accession et cette année une bonne 9ème place. Les arguments financiers des Bears et l’aura de Lam ont déjà attiré deux pointures pour la saison prochaine : Dave Attwood l’ex-Toulonnais et Nathan Hughes. Soit deux postulants au squad anglais pour la Coupe du monde. Pro 14 Ospreys Gareth Thomas, pilier, 25 ans, formé à Llanelli, aux Ospreys depuis 2014, prolonge.  L’ancien pilier U20 gallois se réengage pour deux ans. Cette saison il a joué 13 matchs. Avant lui Scott Otten, Nicky Smith, Cory Allen, Dan Evans et Luke Morgan confirmaient qu’ils restaient au Liberty Stadium. Super Rugby Brumbies L’international australien Scott Sio prolonge son contrat avec les Brumbies pour une durée de trois ans. Le pilier de 27 ans compte 53 sélections avec les Wallabies et 65 matchs de Super rugby avec la franchise de Canberra.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)