NEWS

News, infos du RCT

TRANSFERTS : Paddy Jackson (USAP) approché par le LOU

Le Rugbynistere

En s’inclinant contre Castres, le club de Perpignan a concédé sa dixième défaite en dix matchs de Top 14 cette saison. Les Catalans sont scotchés à la 14ème place, à neuf points de la 13ème place de barragiste occupée par Agen, et dix points de la 12ème place, où figure Toulon. Si les Sang et Or ne sont pas condamnés, les joueurs de l’USAP vont-ils déjà penser à l’avenir en cours de saison, comme ce fut le cas lors de la dernière descente du club ? Certains ont la cote, en tout cas. Paddy Jackson intéresse notamment sur le marché des transferts. Relancé après son départ de l’Ulster, il a visité les installations du LOU selon Le Progrès. Il pourrait ainsi remplacer Lionel Beauxis, en partance vers Oyonnax. Le journal précise : « il disposerait d’une clause de sortie dans son contrat, en cas de relégation de Perpignan en Pro D2. [...] Il aurait également une clause financière, en cas de rachat de sa dernière année de contrat. Il semblerait que Pierre Mignoni ait fait de Paddy Jackson sa priorité et que le LOU soit prêt à faire le forcing pour l’attirer dans ses filets… » L’Irlandais est indiscutable cette saison en Catalogne, avec onze matchs (dix titularisations) toutes compétitions confondues.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Et Semi Radradra marcha sur la défense du XV de France [VIDEO]

Le Rugbynistere

Les 5 points à retenir de la défaite historique du XV de France face aux FidjiSemi Radradra et Josua Tuisova faisaient partie des joueurs les plus à craindre dans le camp fidjien. Ils n’ont pas failli à leur réputation samedi soir à Saint-Denis. Pour leur dernier match de la tournée de novembre les Bleus ont été battus sur le plan physique et sur l’envie. Les deux réalisations symbolisent parfaitement cette différence. Et ce, même si les Bleus sont allés chercher les deux essais de Guirado sur des ballons portés (25e, 40+2). À la 20e minute, Semi Radradra, lancé, comme l’ont été que trop rarement les Tricolores, a fait exploser plusieurs plaquages pour marquer en force. La demi-heure passée, son ancien coéquipier à Toulon a bonifié une superbe action en première main en marquant en coin. Les Tricolores ont ensuite bu le calice jusqu’à la lie avec trois pénalités de Volavola (44e, 58e, 80+2), pourtant pas réputé pour son jeu au pied.Crédit vidéo : FF Rugby

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)