Le Rugbynistere

Bas de tableau : les bonnes affaires grenobloises Victorieux d’un petit point face à un Rugby Club Toulonnais qui ne joue plus rien, les Isérois envoient un message fort à la concurrence : ils ne mourront pas sans combattre. Cette victoire ô combien importante leur permet de revenir à un point du SUA, rentré bredouille de la capitale malgré une double supériorité numérique suite à deux cartons rouges pour le Stade Français. Les Palois, eux, n’en profiteront pas : ils ont complètement lâché leur match à La Rochelle, dépassant la barre des 70 points encaissés. La feinte de passe de Retière envoie son vis-à-vis en tribune [VIDÉO]Finalement, Grenoble est clairement le grand gagnant du week-end. C’est la seule équipe à avoir pris des points au classement. Et quand on sait que tous ces points vont compter, il est extrêmement dommageable de lâcher des matches comme l’a fait Pau. Mais le pire bilan est celui d’Agen : malgré sa double supériorité numérique et un résultat très serré pendant une bonne partie du match, les Agenais repartent de Jean Bouin bredouilles (*ou plutôt brocouilles*). Une très mauvaise opération, qui sera difficile à rattraper dans deux semaines, avec la réception de Lyonnais en pleine bourre. Top 14 – Pourquoi l’essai de Belleau face au FCG a-t-il été refusé ? [VIDÉO]Cela dit, la concurrence n’aura pas non plus des matches faciles : Pau accueillera le Racing, et Grenoble ira à Montpellier. Barrages : Montpellier rate le coche, sauve qui peut à Bordeaux Devant au score à une poignée de minutes du coup de sifflet final, le MHR repart de la Paris La Défense Arena avec beaucoup de regrets. Car le Racing a réussi à sauver les meubles, dans ce qui ressemblait au traquenard parfait, monté par les hommes de Vern Cotter. Ceux-ci n’ont plus à calculer leurs chances, ils ne peuvent plus s’épargner de tout jouer à fond. Hélas, le point de bonus glané à l’extérieur n’est qu’une maigre consolation, et l’écart avec le top 6 se maintient. C’est une musique bien différente en revanche pour La Rochelle et le Stade Français : ces deux équipes l’ont emporté, respectivement contre Pau (victoire bonifiée) et Agen. Elles reviennent à hauteur de Bordeaux, défait à domicile par le champion en titre. Un scénario catastrophe pour les Girondins, qui baissent pavillon à domicile pour la première fois de la saison, au pire moment. C’est donc trois équipes qui se tiennent en deux points : UBB et ASR à 57 : Stade Français à 56. Juste au-dessus, Castres et le Racing s’en sortent bien, et font preuve de caractère pour poursuivre leurs ambitions pour la fin de saison. Le CO est d’ailleurs notre grand gagnant de la journée, dans les formations de la tête du classement : la victoire chez un concurrent direct leur permet de creuser l’écart, et légitime l’objectif d’un barrage à domicile. Le Racing, lui, avait beaucoup à perdre mais s’en sort bien. Accession directe en demi-finale : Toulouse seul en tête, Clermont et Lyon à la lutte L’ASM perd gros avec sa défaite au Stadium de Toulouse. D’abord, deux talonneurs : Ulugia et Beheregaray (*ndlr : aucun copier-coller n’a été utilisé dans cette cascade*). Le second fut mis hors-service suite à une charge violente de Tekori. A ce moment du match, l’ASM a 11 points d’avance sur le leader, et est en supériorité numérique : deux essais transformés plus tard, c’est Toulouse qui l’emporte, et creuse l’écart avec son rival du jour. ASM Clermont : les nouvelles sont rassurantes pour Yohan BeheregarayEt c’était une bonne idée : Lyon revient fort en cette fin de saison, et a encore marqué 5 points face à l’USAP. Clermont a tout intérêt à regarder dans le rétro, s’il ne veut pas s’imposer un match supplémentaire dans sa quête d’un nouveau titre. Certes, il conserve 7 points d’avance sur sa capitale de région (coucou la région Auvergne-Rhône-Alpes !) ; certes, le calendrier permet de viser trois victoires sur les quatre derniers matchs (deux réceptions et un déplacement à Toulon, possiblement en roue libre) ; mais le LOU est menaçant, et pourra se reposer le week-end prochain, alors que les Jaunards joueront leur demi-finale de Challenge Cup face aux Harlequins. Le suspens reste entier ! Non mais c’était quoi cet essai de malade de Cheslin Kolbe face à l’ASM ? [VIDEO]

Pour lire l'article, cliquez sur le lien (accès direct)