Clement Suman

Cette utilisateur n'a partagé aucune information biographique

Acccueil: http://www.lerugbynistere.fr/rss.php


Article par Clement Suman

Tournoi des 6 Nations 2018 – Angleterre vs Ecosse : la composition des deux équipes

Le Rugbynistere

Nathan Hughes est de retour ! Le puissant n°8 des Wasps, absent depuis le début du 6 Nations pour cause de blessure, est titularisé au centre de la 3ème-ligne de l’Angleterre face à l’Ecosse. L’autre grand retour, c’est celui de Joe Marler, suspendu depuis le début de la compétition. VIDEO. Le déblayage dangereux et complètement stupide de Joe Marler face à SaleJoe Launchbury va fêter sa 50ème sélection. Dylan Hartley, le talonneur et capitaine de l’équipe, deviendra de son côté le deuxième joueur le plus capé de l’histoire (92 sélections) devant Jonny Wilkinson. Seul le pilier Jason Leonard (114 sélections) a fait mieux. Angleterre 1 M. Vunipola 2 Hartley (c) 3 Cole 4 Launchbury 5 Itoje 6 Lawes 8 Hughes 7 Robshaw 9 Care 10 Ford 11 May 12 Farrell 13 Joseph 14 Watson 15 Brown 16 George 17 Marler 18 19 H. Williams Kruis 20 Underhill 21 Wigglesworth 22 Te’o 23 Nowell Côté écossais, peu de changements, et aucun dans le XV de départ. On note les retours de Nel et Swinson sans oublier l’arrivée du centre de Glasgow, Nick Grigg. Le XV du Chardon peut-il renverser le XV de la Rose ? Ecosse 1 Reid 2 McInally 3 Berghan 4 Gilchrist 5 J. Gray 6 Barclay (c) 8 Wilson 7 Watson 9 Laidlaw 10 Russell 11 Maitland 12 Horne 13 Jones 14 Seymour 15 Hogg 16 Lawson 17 Bhatti 18 Nel 19 Swinson 20 Denton 21 Price 22 Grigg 23 Kinghorn

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

FRANCE UNIVERSITAIRE : le groupe des Bleus pour affronter l’Italie à Marseille

Le Rugbynistere

France U est de retour ! L’an passé, les Universitaires s’étaient offert l’Angleterre à Bristol, sur le score de 26 à 15. Et cette année, c’est l’Italie qui se dresse devant les Tricolores, menés par le trio Ladouce – Tubert – Bagate. Au lendemain de la rencontre du Tournoi des 6 Nations entre les deux nations, c’est toujours à Marseille que Français et Italiens se retrouvent, au stade Delord. VIDEO. Le pack de France Universitaire enfonce l’Angleterre sur 30 mètres pour l’essai et la victoireSi l’an passé, l’équipe était composée de plusieurs joueurs ayant déjà goûté au niveau professionnel, France U fait cette fois-ci la part belle à la Fédérale ! Ainsi, on retrouve des joueurs de Hyères-Carqueiranne, Millas, Mazamet, Nice ou encore Rennes. Le club breton – qui place deux joueurs – est en tête de sa poule en Fédérale 2, et vise clairement la montée au plus haut niveau amateur. VIDÉO. Fédérale 2 : Rennes remonte 100 mètres pour un magnifique essai collectif face à ChartresOn note également la présence d’Adrien Delmas, qui évolue au Rugby Club Saint-Pierre… à La Réunion ! Un bon moyen de mettre en avant le développement du rugby sur l’île. Le groupe complet :  BACQUE Jean-Baptiste (Université Toulon / RC Hyères-Carqueiranne)BARBARROUX Hugo (Université Toulon / RC Pierrefeu)BARTHELEMY Noé ((Université Montpellier / SO Millavois Rugby Aveyron)BRIGNONEN Mathieu (Université Rennes 2 / Rennes Etudiant Club Rugby)CHAGOT Corentin (Université Albi / SC Mazamet)CHARIF Florian (Université Nice / Stade Niçois)CLAVELIER Pierre (Université Lyon 1 / CS Bourgoin-Jallieu)COING Alexandre Université Grenoble Alpes / FC Grenoble Rugby)DELMAS Adrien (Université La Réunion / Rugby Club Saint-Pierre)FASQUEL Sébastien (Université Rennes 2 / Rennes Etudiant Club Rugby)GABRIEL Alexandre (Université Lyon 1 / Lyon Olympique Universitaire)LASSERRE Anthony (YNOV Campus US / Tyrosse Rugby Côte Sud)MARTINEZ Jules (Lycée Bonsecours Montpellier / RC Narbonne Méditerranée)MZE Adhrami (Université La Réunion / Rugby Club Saint-Pierre)PIET Malory (Aix-Marseille Université / Provence Rugby)PONTET Lorys (Aix-Marseille Université / Provence Rugby)PROFIT Maxime (Université Lyon 3 / Lyon Olympique Universitaire)PROSPERO Ugo (Université Toulon / RC Toulon)ROLLAND Martial (Université Lyon 1 / Lyon Olympique Universitaire)ROULIER Amaury (Université Paris 2 / Racing 92)SEILLE Valentin (Université Toulouse 2 Jean Jaurès / Stade Toulousain)SICRE Thomas (Toulouse Business School / SC Mazamet)YLMAZ Oktay (Université Lyon 1 / CS Bourgoin-Jallieu)

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

TRANSFERTS : ça y est, Johan Goosen a retrouvé un club en Top 14

Le Rugbynistere

Le meilleur joueur du Top 14 – saison 2015/2016 – est de retour ! Champion de France avec le Racing 92 au terme d’une finale remportée à Barcelone face au RCT, Johan Goosen avait disparu de la circulation, mettant sa carrière entre parenthèses pour devenir… directeur commercial. Le Springbok, capable d’évoluer à l’ouverture, à l’arrière et au centre, n’a pourtant pas raccroché les crampons.  Et c’est Montpellier qui l’accueillera la saison prochaine, selon les informations du Midi Olympique. D’après le journal, « le président du MHR se serait acquitté d’une somme d’1,4 millions d’euros correspondant au montant du transfert », puisque Goosen était toujours sous contrat avec le club francilien. A quel poste évoluera-t-il ? Dans quel forme sera-t-il ? On a hâte de le découvrir. Le PSG, Equidia ou Hollywood : qui pour racheter la clause de Johan Goosen au Racing 92 ?Surpris en plein entraînement par les journalistes de L’Équipe, Johan Goosen pourrait reprendre le rugby

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

TRANSFERTS : Morne Steyn quitte le Stade Français Paris… mais reste en Top 14

Le Rugbynistere

Héros des phases finales du Top 14 en 2015 sous le maillot du Stade Français Paris, Morne Steyn va quitter la capitale. Le n°10, sélectionné à 66 reprises avec l’Afrique du Sud, reste néanmoins en Top 14 puisqu’il rejoint le CA Brive, selon les informations de RMC. « Il s’engagera pour les deux prochaines saisons », précise le site. Cette saison, l’ancien joueur des Bulls – âgé de 33 ans – n’a joué que treize matchs (douze de Top 14 et seulement six titularisations), dans l’ombre de Jules Plisson. Comme un symbole de son passage de cinq années chez les Soldats Roses, où il ne se sera jamais imposé comme un indiscutable à son poste. Ses stats en Top 14 cette saison :  Selon La Montagne, Steyn – venu en Corrèze il y a trois semaines – « a été séduit par le projet de construire autour de lui. » En revanche, le journal régional affirme que le Basque Matthieu Ugalde « n’effectuera pas le chemin inverse ». Le joueur formé à l’Aviron Bayonnais est suivi de très près par le Stade, qui devra racheter son contrat pour s’attacher ses services. POINT TRANSFERT. Toulouse et l’UBB lorgnent un Wallaby et un ToulonnaisTRANSFERTS : Brock James va quitter le Stade Rochelais… et connaître son 3ème club de Top 14

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

XV de France : après le ménage, quelle ligne de 3/4 pour les Bleus face à l’Italie ?

Le Rugbynistere

Tournoi des 6 Nations 2018 : les cinq bonnes raisons d’aller voir France – ItalieLes demis de mêlée : Pas de changement à ce poste. Baptiste Couilloud est le seul à ne pas avoir joué depuis le début du 6 Nations. Appelé pour remplacer le blessé Antoine Dupont, le Lyonnais a joué ce week-end. Va-t-il connaître sa première sélection face à l’Italie ? Sauf surprise, Maxime Machenaud devrait être reconduit, mais un doute subsiste sur l’identité du joueur à placer sur le banc. Baptiste Serin - qui a également joué ce week-end avec l’UBB – a l’avantage de buter. Les ouvreurs :  François Trinh-Duc is back, épisode 74. Jalibert blessé, Belleau écarté, Jacques Brunel a donc fait appel à l’expérimenté Toulonnais pour être la doublure de Lionel Beauxis. Pour son retour en Bleu, le Lyonnais n’a pas démérité à Murrayfield et devrait enchaîner. Avec FTD en doublure sur le banc ? Les centres : Lui aussi est de retour. Mathieu Bastareaud n’est plus suspendu et intègre le squad en compagnie de Gaël Fickou, auteur d’un triplé face au SUA. Les deux profitent aussi de la mise à l’écart du duo Danty – Lamerat. Si le premier a tenu les boucliers à Marcoussis, le second était titulaire lors des deux rencontres : il y a donc une place à prendre. Voire deux, puisque Geoffrey Doumayrou a joué dimanche, et pourrait ne pas avoir totalement récupéré. Enfin, n’oublions pas Henry Chavancy (titulaire face à l’Irlande ; en tribunes en Ecosse), voire Virimi Vakatawa, même si le staff des Bleus semble s’obstiner à l’utiliser à l’aile. Les ailiers :  Le cas Virimi Vakatawa continue d’interpeller, mais le Fidjien d’origine semble avoir un totem d’immunité, faute de concurrence. Brunel osera-t-il l’écarter ? Le problème, c’est que les prétendants sont peu nombreux. Benjamin Fall – sur le banc lors des deux premiers matchs – pourrait suppléer Teddy Thomas. Reste donc le nouveau venu Rémy Grosso, dont les derniers – et premiers ! – pas chez les Bleus remontent au Mondial 2015. Hugo Bonneval est polyvalent. Les arrières :  Plus fort qu’un lampadaire, Geoffrey Palis postule à une troisième titularisation d’affilée. La concurrence à son poste dépendra de qui le staff décide d’aligner à l’aile, mais Benjamin Fall et Hugo Bonneval sont candidats. XV de France : avec quels avants face à l’Italie pour éviter la cuillère de bois ?

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)