Ovale Masque

Cette utilisateur n'a partagé aucune information biographique

Acccueil: http://www.lerugbynistere.fr/rss.php


Article par Ovale Masque

TOP 14. Ovale Masqué a vu la finale Montpellier – Castres avant tout le monde

Le Rugbynistere

Demain soir au Stade de France, la finale du Top 14 opposera le Montpellier Hérault Rugby au Castres Olympique. Soit une finale entre une équipe que tout le monde déteste et un club dont tout le monde se fout. Si malgré tout, vous souhaitez connaître le résultat de ce match en avance pour pouvoir parier votre SMIC dessus, Ovale Masqué est là pour vous ! Accompagné de son collègue de la Boucherie Ovalie Copareos, le super-héros a sorti la Delorean de David Marty McFly de son garage poussiéreux, et a pu assister à la finale en allant dans le futur. Vous voulez tout savoir de ce qui va se passer le samedi 2 juin ? Ce récit est pour vous. 05h51 Le soleil se lève sur toute la France. Et sur Castres aussi. 6h C’est l’heure du JT des sports sur les chaînes d’info en continu. Le match amical de foot entre la France et l’Italie qui s’est déroulé la veille occupe la majeure partie de l’actualité. 6h02 Quelque part dans une salle de rédaction, un stagiaire lève la main « Euh, y’a pas la finale du Top 14 aujourd’hui ? ». Silence gêné. 7h Après avoir cherché sur Google pendant une bonne heure, l’équipe des sports de BFM TV peut confirmer l’information : la finale du Top 14 a bien lieu aujourd’hui et elle va opposer Montpellier à Castres. Un autre stagiaire demande timidement : « C’est où Castres, déjà ? » Silence gêné. 8h30 Dans l’incapacité de localiser la ville de Castres, l’équipe de BFM TV décide d’organiser un grand débat, en faisant appel aux plus grands experts nationaux en matière de géographie. 9h Éric Zemmour, Alain Finkelkraut, Éric Brunet, Manuel Valls, Périco Légasse et Raphaël Enthoven sont tous réunis autour d’une table et s’invectivent en direct pendant trente bonnes minutes. 10h Après des discussions pour le moins agitées, le débat se termine finalement sur un consensus : les Castrais sont des islamo-gauchistes. 11h55 Mohed Altrad arrive à Marcoussis pour déjeuner avec son ami Bernard Laporte. Vu la taille de la valise qu’il a avec lui, il semble avoir prévu de rester quelques jours.  Paul Goze a également été convié au repas. 12h30 Les premiers supporters castrais font leur arrivée dans la capitale. Ils découvrent par la même occasion les escalators. « SORCELLERIE ! » se met à hurler l’un d’entre eux. 12h45 Les premiers supporters montpelliérains ne sont toujours pas arrivés. Ils sont sur Twitter, en train de se plaindre parce que tout le monde dit qu’ils n’existent pas. Ou qu’ils sont Sud-Africains. 16h30 Perpignan est toujours promu en Top 14, quelle horreur. 16h32 Le Racing 92 est toujours sans trophée cette saison, quel bonheur. 18h Les Castrais quittent leur hôtel et grimpent à l’intérieur du bus qui va les amener au Stade de France. 18h05 Kockott colle une grande gifle au chauffeur, avant de partir en courant pour se cacher au fond du bus. Sur son siège, Christophe Urios sourit « C’est bon, Rory est déjà dans son match ». 20h C’est l’heure de la causerie d’avant-match de Christophe Urios. Le manager du CO se tient devant un tableau et s’adresse à ses troupes : « Le plan de jeu, vous le maîtrisez, c’est celui qu’on a appliqué toute l’année. Aujourd’hui, on va rien changer, on reste fidèle à la stratégie qu’on a longuement élaborée. Au cas où, je vous la rappelle… » 20h02 Christophe Urios dessine une énorme paire de couilles sur son tableau. 20h05 C’est l’heure de la causerie d’avant-match de Vern Cotter. Le manager du MHR se tient devant un tableau et s’adresse à ses troupes : « Le plan de jeu, vous le maîtrisez, c’est celui qu’on a appliqué toute l’année. Aujourd’hui, on va rien changer, on reste fidèle à la stratégie qu’on a longuement élaborée. Au cas où, je vous la rappelle… » 20h07 Vern Cotter punaise une énorme photo de Ruan Pienaar sur son tableau. 20h18 Le vrombissement des vuvuzelas montpelliéraines se fait entendre jusque dans les vestiaires de Castres. Rory Kockott prétexte une invasion de moustiques pour mettre des claques à tous ses coéquipiers. 20h30 Pendant ce temps, Jacky Lorenzetti se remate la finale 2016 sur l’écran géant de sa U Arena. Seul. 20h40 Pendant ce temps, dans la grande banlieue de Castres, sur la Place du Capitole : rien ne se passe. 21h Le coup d’envoi de la finale est donné. 21h02 Tous les joueurs de Montpellier ont envie de tuer Rory Kockott. 21h05 Toute la France a envie de tuer Rory Kockott. 21h07 Même certains joueurs castrais trouvent qu’il abuse. 21h10 Première percussion du match, signée Louis Picamoles. Le troisième ligne centre avance sur quelques mètres avant d’être mis au sol, un ruck se forme. Ruan Pienaar arrive derrière le regroupement en trottinant. 21h12 Ruan Pienaar temporise. 21h23 Ruan Pienaar temporise. 21h37 Ruan Pienaar temporise. 21h43 Ruan Pienaar va ouvrir le jeu ! 21h43 Ah non, il tape un coup de pied dans la boîte. 21h44 Julien Dumora est à la réception du coup de pied et va inscrire le premier essai de la rencontre après une relance de 60 mètres et 4 cadrages-débordement. 21h44 Non je déconne. Il tape en touche et c’est déjà la mi-temps. 21h46 L’arbitre renvoie donc les deux équipes au vestiaire sur le score de 0 à 0. Aux micros de France 2, Matthieu Lartot n’hésite pas à parler de « bras de fer », de « match tactique et fermé » et tous les autres synonymes existant pour éviter de dire qu’on se fait chier. Fabien Galthié, lui, note l’importance du « quiquine guème » montpelliérain. 21h47 C’est également la mi-temps sur Canal. À bout de nerfs après une saison de purges, Eric Bayle est visiblement complètement ivre, sa cravate nouée autour de la tête. « C’est de la merde ce TOP 14, hein ? Et ben va falloir vous y faire parce qu’en plus, on a perdu les droits du foot. Allez l’Aviron Bayonnais ! » 21h52 Matthieu Lartot pose la question du match qui permettra aux téléspectateurs de gagner une rencontre exceptionnelle avec Lionel Chamoulaud. « Fabien Galthié sera-t-il toujours entraîneur du RCT la saison prochaine ? Envoyez par un SMS 1 pour oui, ou 2 pour non au 73003. » 21h53 Fabien Galthié commente :  « Oh ! Pour une fois, elle est dure la question. Même moi je ne sais pas ». 22h04 Le coup d’envoi de la seconde période est donnée. L’arbitre du match rappelle une des nouvelles règles de cette année : en cas de match nul à la fin des 80 minutes réglementaire, les deux équipes pourront être départagées au nombre de commotions cérébrales. Pour l’instant c’est Castres qui mène au score avec 6 commotions à 4. 22h11 Le match est toujours aussi fermé. Christophe Urios décide alors de passer à la vitesse supérieure et d’appliquer une stratégie bien française, qui a fait ses preuves lors de la finale de la Coupe du monde 2011, en demandant à ses joueurs de casser une jambe d’Aaron Cruden. 22h12 Dans les tribunes du Stade de France, Julien Caminati, non-retenu dans le groupe, est en larmes. « Putain mais ça c’était un job pour moi ! » 22h15 Sur un dégagement, Cruden se fait charger à retardement par Capo Ortega. Le All Black doit céder sa place. 22h17 Alors qu’on s’attendait à voir François Steyn passer à l’ouverture, grosse surprise ! JOHAN GOOSEN FAIT SON ENTRÉE ! L’ancien joueur du Racing 92 a été ajouté à la feuille de match quelques minutes avant le coup d’envoi, grâce à une autorisation spéciale de la FFR. Sur Twitter, on hurle au complot. 22h24 Mathieu Babillot en est déjà à son 39ème plaquage (par contre, il n’a toujours pas touché un ballon en attaque). 22h27 Julien Bardy rentre en jeu et demande à l’arbitre de lui mettre immédiatement son carton jaune pour gagner du temps. 22h30 Johan Goosen profite d’un arrêt de jeu pour essayer de vendre un cheval à Benjamin Urdapilleta. Malheureusement, le pauvre homme ne semble vraiment avoir aucune qualité de commercial. 22h35 Les Castrais rentrent dans les 22 montpelliérains pour la première fois du match. Malheureusement, ils sont pénalisés au sol. De 80 mètres, François Steyn décide de tenter la pénalité. 22h37 Un mec qui promenait son chien à Aubervilliers se prend un ballon en pleine gueule. 22h37 Toujours 0-0, donc. 22h38 Rory Kockott cède sa place à Ludovic Radosavljevic. Pour la première fois depuis plusieurs années, les supporters de Clermont assistent à sa rentrée lors d’un match de phase finale sans faire de crise d’angoisse. 22h39 Un stadier met un coup de poing à Rory Kockott, qui rentrait tranquillement aux vestiaires sans rien demander à personne. « Désolé, il fallait bien que quelqu’un finisse par lui en coller une ». 22h42 Peu à son avantage depuis son entrée en jeu, Johan Goosen tape une diagonale bien inspirée sur l’aile de Nemani Nadolo. Le puissant ailier fidjien récupère le ballon et fonce vers la ligne d’en-but. Il trébuche sur quelque chose (probablement David Smith) mais parvient semble-t-il à aplatir le ballon sur la ligne d’essai. L’arbitre demande la vidéo. 22h45 L’arbitre vidéo, qui se faisait vraiment trop chier, avait zappé sur Les Simpson sur W9. Dans le doute, il accorde l’essai. Pourtant, sur le ralenti proposé par France 2, on voit bien Nadolo aplatir juste avant la ligne. Sur Twitter, on hurle au complot. 22h47 Johan Goosen réussit la transformation, le MHR mène 7 à 0. 22h48 On arrive à la 78ème minute. Les internationaux français présents sur le terrain se rendent compte qu’ils n’ont plus qu’une minute pour trouver une excuse / s’inventer une blessure pour ne pas avoir à prendre part à la tournée en Nouvelle-Zélande. 22h50 Après une série de pick and go interminable, Ruan Pienaar éjecte le ballon en touche. Montpellier est sacré champion de France. Dans les tribunes, Bernard Laporte tombe dans les bras de Mohed Altrad. Puis fait mine d’avoir glissé quand il se rend compte qu’il est filmé.  22h55 Manifestations place de Jaude pour protester contre le fait que Vern Cotter ait gagné le Brennus dès sa première finale avec le MHR. Une pétition est lancée. 22h58 Johan Goosen annonce à Mohed Altrad qu’il quitte le MHR pour se lancer dans une carrière de professeur de Zumba. 23h Louis Picamoles soulève le Bouclier de Brennus dans les airs (et fait comme s’il avait mal à l’épaule pour faire croire à Jacques Brunel qu’il est vraiment blessé). 23h, dans un univers alternatif Le Castres Olympique remporte la finale du Top 14 contre Montpellier grâce à un drop à la dernière minute de Rémi Talès. Le président de la République, Jean Lassalle, remet le Bouclier de Brennus à son fils Thibault dans les tribunes du Grand Stade de la FFR. La soirée se termine par un superbe concert de Johnny Hallyday.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Le mur Facebook du XV de France de Jacques Brunel, saison 2, épisode 3

Le Rugbynistere

XV de FranceAccueil XV de France Modifier le profil Fil d’actualités Messages Événements Photos Gestionnaire depublicités applications Jeux Musique Pokes Fil de Jeux pages Le Rugbynistère Rugby No Limit Le Ministère Boucherie Ovalie Ovale Masqué groupes Vous n’avez encore rejoint aucun groupe FFR Rugby Victoire du XV de France face à l’Angleterre, 22 à 16 ! Bravo à tous pour cette belle victoire ! J’aime ⋅ Commenter ⋅ Partager L’Irlande, L’Écosse et le Pays de Galles et à peu près toute la planète aiment ça. Mathieu Bastareaud Putain on a gagné un match les gars ! 10 mars ⋅ 0  - J’aime Yacouba Camara On a vraiment gagné ! Et c’était même pas contre l’Italie donc ça compte ! 10 mars ⋅ 0  - J’aime Kevin Gourdon Les gars je crois qu’il faut emmener Guilhem au protocole commotion. 10 mars ⋅ 0  - J’aime Kevin Gourdon Il est en train de faire un malaise là. 10 mars ⋅ 0  - J’aime Gael Fickou En même temps il avait plus l’habitude le pauvre. 10 mars ⋅ 0  - J’aime Teddy Thomas Incroyable ! J’aurais jamais cru que vous étiez capables de gagner un match sans moi ! 10 mars ⋅ 0  - J’aime Vern Cotter  Incroyable ! J’aurais jamais cru que Fall puisse jouer deux matchs de suite sans se blesser. 10 mars ⋅ 0  - J’aime Serge Simon C’est ça d’avoir un bon médecin… 10 mars ⋅ 0  - J’aime Thierry Hermerel Merci. 10 mars ⋅ 0  - J’aime Serge Simon Non, je parlais de moi. 10 mars ⋅ 0  - J’aime Lionel Beauxis Ah mais c’est déjà fini ? Je voulais encore jouer moi. 20 mars ⋅ 0  - J’aime Wenceslas Lauret Putain Yo… 10 mars ⋅ 0  - J’aime Francois Trinh-Duc Mais qu’il est… 10 mars ⋅ 0  - J’aime Christian Jeanpierre MAIS QU’EST-CE QU’IL AVAIT DANS LA CABEZA ! 10 mars ⋅ 0  - J’aime Jean-Michel CKelChaine Quelle honte ! Lionel Beauxis en équipe de France, plus jamais ! 10 mars ⋅ 0  - J’aime Jean-Michel CKelChaine Vive François Trinh-Duc ! 10 mars ⋅ 0  - J’aime Kevin Gourdon Recommence jamais ça Yoyo. Oublie pas que le coach a 91 ans. Pense à son coeur. 10 mars ⋅ 0  - J’aime Jacques Brunel hé 10 mars ⋅ 0  - J’aime Jacques Brunel j ai juste 64 ans 10 mars ⋅ 0  - J’aime Jacques Brunel c p si vieux 10 mars ⋅ 0  - J’aime Kevin Gourdon sérieux ? 20 mars ⋅ 0  - J’aime Maxime Machenaud Allez les gars on s’en fout de tout ça, on a gagné ! On fête ça ! J’ouvre les bières ! 10 mars ⋅ 0  - J’aime Arthur Iturria Apero ! A0 mars ⋅ 0  - J’aime Jacques Brunel Non ps toi Arthur. 10 mars ⋅ 0  - J’aime Morgan Parra Oh merde il va encore mettre 45 minutes à les décapsuler ses bières… 10 mars ⋅ 0  - J’aime Maxime Machenaud Oh tiens le sauveur est encore là ! La chance on n’a pas eu besoin de lui pour battre les Anglais… 10 mars ⋅ 0  - J’aime Maxime Machenaud Au fait, c’est quand la dernière fois que t’as battu l’Angleterre, le sauveur ? 10 mars ⋅ 0  - J’aime Morgan Parra Probablement en 2010 quand j’ai fait le Grand Chelem… 10 mars ⋅ 0  - J’aime Morgan Parra  Je t’explique vu que tu dois pas connaître : c’est quand tu gagnes tes 5 matchs dans le Tournoi. 10 mars ⋅ 0  - J’aime Maxime Machenaud Essaye déjà d’enchaîner 5 matchs sans te blesser et on en reparle. 10 mars ⋅ 0  - J’aime Bernard Laporte C’est bien de voir que la victoire apaise les esprits. Sauf chez les demi de mêlée. 10 mars ⋅ 0  - J’aime Sébastien Bruno Franchement belle victoire. On peut être fier de nous. 10 mars ⋅ 0  - J’aime JBE Il reste plus qu’à apprendre à marquer des essais. 10 mars ⋅ 0  - J’aime JBE Je crois que depuis 2011, De Pénalité est notre meilleur marqueur. 10 mars ⋅ 0  - J’aime Teddy Thomas Derrière moi… 10 mars ⋅ 0  - J’aime JBE Dégonfle un peu toi, vu la perf de Rémy t’es peut-être pas si indispensable… 10 mars ⋅ 0  - J’aime Franck Azéma Mais attendez le Grosso là, c’est le même que celui que j’ai depuis le début de la saison ? 10 mars ⋅ 0  - J’aime Mourad Boudjellal Impressionnant ce gars ! 10 mars ⋅ 0  - J’aime Mourad Boudjellal  Vous avez de la chance, vous allez le récupérer en pleine forme pour les phases finales. 10 mars ⋅ 0  - J’aime Mourad Boudjellal Oups… 10 mars ⋅ 0  - J’aime Franck Azéma Et toi, tu récupéreras ton entraîneur pour les phases finales où il préfère les commenter à la télé ? 10 mars ⋅ 0  - J’aime Jefferson Poirot Les phases finales ? C’est quoi ça ? 10 mars ⋅ 0  - J’aime Kevin Gourdon Tu joues à l’UBB Jeff, tu peux pas comprendre. 10 mars ⋅ 0  - J’aime Paul Gabrillagues Putain trop déçu de mon match, j’ai fait que 18 plaquages… 10 mars ⋅ 0  - J’aime Kevin Gourdon C’est pas si mal, c’est presque autant que de fautes pour Vaha. A0 mars ⋅ 0  - J’aime Yacouba Camara Y’a match avec Slimani quand même… 10 mars ⋅ 0  - J’aime Rabah Slimani  C’est la faute des arbitres ! #ToujoursCoupable #CommeDeParHasard 10 mars ⋅ 0  - J’aime Rugby Espana  Ouais c’est encore un complot de World Rugby ! 20 mars ⋅ 0  - J’aime FFR Rugby Guilhem Guirado étant blessé, c’est Mathieu Bastareaud qui portera le brassard de capitaine contre le Pays de Galles samedi prochain. J’aime ⋅ Commenter ⋅ Partager Arthur Iturria Ça veut dire que dans 9 ans je pourrais être capitaine moi aussi ? 17 mars ⋅ 0  - J’aime Jacques Brunel Va faire ton lit toi. Oublie pas de mettre tes nouveaux draps draps avec la grosse cible au milieu. 17 mars ⋅ 0  - J’aime Yacouba Camara Bravo Basta ! Mérité ! 17 mars ⋅ 0  - J’aime Gaël Fickou Attendez ça veut dire qu’on va avoir un capitaine qui parle sur le terrain ? 17 mars ⋅ 0  - J’aime Gaël Fickou C’était pas interdit depuis Dusautoir et Guirado ? 17 mars ⋅ 0  - J’aime Wesley Fofana En même temps entre deux mecs qui la ferment et Pascal Papé qui l’ouvrait trop, je sais pas ce que je préfèrais. 17 mars ⋅ 0  - J’aime Gaël Fickou C’est pas faux. 17 mars ⋅ 0  - J’aime Pascal Papé#ToujoursPasIntentionnel 17 mars ⋅ 0  - J’aime FFR Rugby Défaite au Pays de Galles 14-13. Le XV de France termine à la 4ème place du Tournoi 2018. J’aime ⋅ Commenter ⋅ Partager Kevin Gourdon Ah tiens une défaite encourageante, ça faisait longtemps. 17 mars ⋅ 0  - J’aime Jacques Brunel On meurt à un point. On est tout près du haut niveau ! 17 mars ⋅ 0  - J’aime Philippe Saint-André Bien dit ça ! 17 mars ⋅ 0  - J’aime Mourad Boudjellal Avec Halfpenny on gagnait… 17 mars ⋅ 0  - J’aime Jean-Michel CKelChaine Quelle honte ! François Trinh-Duc en équipe de France, plus jamais ! 17 mars ⋅ 0  - J’aime Jean-Michel CKelChaine Vivement le retour de Camille Lopez ! 17 mars ⋅ 0  - J’aime Camille Lopez Et ben, j’ai intérêt à pas rater mon retour moi… 17 mars ⋅ 0  - J’aime Guy Novès Bravo pour cette belle 4ème place. 17 mars ⋅ 0  - J’aime Guy Novès Encore un petit effort et vous réussirez à faire 3ème. Comme moi en 2016. 17 mars ⋅ 0  - J’aime Bernard Laporte Mais il est encore là, lui ? 17 mars ⋅ 0  - J’aime Bernard Laporte Retourne dans l’anonymat. Tout le monde adore Jacques le gentil papy, on t’a oublié ! 17 mars ⋅ 0  - J’aime Guy Novès 2 victoires, 3 défaites. Mais il a une moustache alors tout le monde le trouve sympa… 17 mars ⋅ 0  - J’aime Guy Novès Je vais me la laisser pousser pour aller aux prudhommes, peut-être que ça marchera aussi avec les juges. 17 mars ⋅ 0  - J’aime Wesley Fofana Et sinon on peut parler du renvoi sur lequel on prend un essai ? 17 mars ⋅ 0  - J’aime Wesley Fofana C’est quoi le bail de Doumayrou qui joue à chat perché ? 17 mars ⋅ 0  - J’aime JBE Putain mais le con… 17 mars ⋅ 0  - J’aime Geoffrey Doumayrou C’est la faute de Bastareaud ! 17 mars ⋅ 0  - J’aime Mathieu Bastareaud Pardon ? 17 mars ⋅ 0  - J’aime Geoffrey Doumayrou Non rien. C’est les journalistes qui déforment mes propos ! 17 mars ⋅ 0  - J’aime Mathieu Bastareaud Ah bon… 17 mars ⋅ 0  - J’aime Safi N’diaye Et sinon nous on a fait le Grand Chelem ! On peut en parler un peu ? 17 mars ⋅ 0  - J’aime L’Équipe Qui êtes-vous ? 17 mars ⋅ 0  - J’aime Midi Olympique C’est pas la ministre là ? Laura Flessel ? 17 mars ⋅ 0  - J’aime L’Équipe Ah ça doit être ça 17 mars ⋅ 0  - J’aime Safi N’diaye … 17 mars ⋅ 0  - J’aime Soluce ! Comment échapper à la police quand vous avez 5 étoiles dans GTA.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

FRANCE – ANGLETERRE. Le top des Anglais qu’on adore détester

Le Rugbynistere

On l’aura suffisamment entendu cette semaine, les Français et les Anglais se détestent. Pourquoi ? Peut-être parce qu’ils se ressemblent plus que ce qu’ils aimeraient bien croire ? On ne sait plus vraiment. Mais puisque le racisme anti-anglais est le seul racisme qu’on puisse vraiment assumer en public, au moins une fois par an à l’approche du Crunch, on se dit qu’il est bon d’en profiter au maximum. C’est donc avec une mauvaise foi assumée que nous vous offrons cet article qui ne sert à rien, si ce n’est à se défouler : le top des anglais qu’on adore détester.   Brian Moore, le Moscato anglais Brian Moore évoluait au poste de talonneur, ou hooker en anglais, et ça lui va particulièrement bien quand on connait l’autre signification de ce mot dans la langue de Shakespeare. Avocat diplômé et homme de lettres (la légende raconte qu’il déclamait des passages d’Henry V à ses coéquipiers dans le vestiaire), Moore était aussi surnommé « le pittbull » et réputé pour être un gros pénible et un provocateur hors-pair. Il est notamment l’auteur d’une punchline restée célèbre : « Jouer les Français, c’est comme jouer contre quinze Eric Cantona. Ils sont brillants mais violents ». Sur 12 Crunch disputés, Moore a battu la France à 10 reprises. Il fut également l’un des héros du fameux match du Tournoi 1992 au Parc des Princes, où lui et ses compères firent complètement péter un câble à la première ligne française, entraînant les expulsions de Grégoire Lascubé et Vincent Moscato. Pour le clin d’oeil, Brian Moore est d’ailleurs un peu devenu le Moscato anglais, puisqu’il offre aux téléspectateurs britanniques ses saillies truculentes lors des retransmissions sur la BBC.   Will Carling, titulaire d’une belle courge Des tas de choses ont déjà été racontées au sujet de Will Carling, emblématique capitaine de l’équipe d’Angleterre de la première moitié des années 90, une époque où assister à une victoire des Français contre le XV de la Rose était quelque chose d’aussi rare qu’une passe de Ben Te’o. Et comme il est impossible de faire plus drôle et pertinent que Daniel Herrero, on se contentera de repasser paresseusement cet extrait culte du documentaire Ces chers ennemis.   Jeremy Guscott, l’artiste Au centre, Carling était réputé pour être un joueur besogneux et pas forcément joli à regarder. Mais à ses côtés il avait un joueur parfaitement complémentaire : Jeremy Guscott. Beau gosse, hyper-talentueux, élégant ballon en mains, c’est un type qu’on aurait pu facilement admirer s’il n’était pas aussi… anglais. De son propre aveu, lorsqu’il a débuté avec Bath en 1984, plusieurs de ses partenaires pensaient qu’il était « une petite merde arrogante ». Une image dont il ne se détachera vraiment jamais au long de sa riche et belle carrière. Devenu consultant sur la BBC, il est souvent critiqué pour son manque d’objectivité et son chauvinisme. Il y a quelques années, sur un plateau TV, on l’a aussi vu se foutre de la gueule de Raphaël Ibanez en raison de son manque de vocabulaire en anglais. Une belle âme.   Lawrence Dallaglio, le bad boy Lawrence Dallaglio m’aura fait chier pendant une bonne partie de ma vie : petit, quand j’ai découvert le rugby à la télé, il était le capitaine du XV de la Rose qui battait tout le temps la France. En 2007, alors que j’avais bientôt 20 ans et que je m’apprêtais à voir la France se qualifier pour la finale de sa Coupe du monde à domicile, il était encore là. Et l’Angleterre a encore gagné. Malgré ses origines italiennes (son vrai nom est Lorenzo Bruno Nero Dallaglio, ce qui fait un superbe nom d’acteur porno, par ailleurs), Dallaglio incarnait parfaitement toutes les qualités que l’on peut attendre d’un Anglais, avec ce petit sourire auto-satisfait qu’il affichait après chaque victoire remportée de façon dégueulasse. Destitué de son rôle de capitaine au profit de Martin Johnson (le Frankenstein anglais, qui mériterait aussi d’être dans ce top) après une sombre histoire de deal et de consommation de cocaïne, Dallaglio reste un joueur emblématique des années Woodward. Au passage, on aimerait remercier le petit génie de chez Nike qui lui a demandé de dire « Vive les Bleus » dans une publicité diffusée juste avant la finale de la Coupe du monde 1999 entre la France et l’Australie. On imagine qu’il a eu besoin d’environ 522 prises pour réussir à prononcer cette phrase.   Mark Regan, le clown Moins connu du grand public que certains de ses compatriotes cités dans cet article, Mark Regan compte tout de même 45 sélections entre 1995 et 2008. En 2008, justement, Regan a 36 balais et se fait rappeler par le sélectionneur de l’époque, Brian Ashton, principalement pour apporter son expérience et son vice, le gars étant réputé pour être un pizzaïolo notoire. Lors de Crunch de cette année là, perdu par les Bleus sur le score de 13 à 24, Regan s’était illustré en branchant ses adversaires à de multiples reprises, ou en multipliant les gestes d’anti-jeu, notamment en gagnant du temps avant chaque lancer en touche. Un one man show qui avait poussé le sanguin sélectionneur Marc Lièvremont à le qualifier de « clown grotesque » lors de la conférence de presse d’après-match. La réponse de l’intéressé : « C’est le meilleur compliment qu’on puisse me faire. C’est mon job d’entrer dans la tête de mes adversaires et j’ai clairement réussi mon coup ». Connard et fier de l’être, un Anglais comme on les aime !   Phil Greening, interdit de séjour en Auvergne Tiens, encore un talonneur. Avec 24 sélections, Phil Greening n’a pas spécialement marqué l’histoire du XV de la Rose, mais il est resté célèbre en France pour son agression sur Aurélien Rougerie lors d’un match « amical » entre Clermont et les Wasps. En effet, l’idole de toute l’Auvergne a subi trois opérations au larynx après avoir reçu un coup de coude à la gorge de la part de l’Anglais. Condamnés par le Tribunal de grande instance de Clermont le 15 novembre 2007, Phil Greening et les Wasps ont dû verser 40.000 euros de dommages et intérêts à Rougerie, qui a décidément gagné gros dans l’affaire, puisqu’il parle désormais avec la voix de Christian Bale dans Batman. Et ça c’est un gros plus pour draguer.   Owen Farrell, le premier de la classe Déjà, il faut reconnaître une chose, si l’on aime pas Owen Farrell, c’est principalement physique. Il a la tête du gosse de riche prétentieux qu’on a tous croisé  à un moment de notre scolarité, et quand il entame sa routine flippante avant de tirer au but, là, il ressemble carrément à un jeune officier nazi dans un épisode d’Indiana Jones. En dehors de ça, il faut bien reconnaître que c’est un grand joueur, et que finalement, en dehors de quelques petites provocations de temps en temps, ce n’est pas le type qui a le comportement le plus dégueulasse sur un terrain. Cela dit il est toujours bon d’être méchant gratuitement et de mauvaise foi, alors continuons à détester Owen Farrell, d’autant plus qu’il n’a que 26 ans, ce qui veut dire qu’il va probablement encore être responsable d’une dizaine de défaites françaises dans les années à venir.   Chris Ashton, le plongeur On espère toujours le voir lâcher le ballon dans les airs pendant un de ses stupides Ash-Splash. Malheureusement, cela ne risque plus d’arriver sous le maillot du XV de la Rose, et ce sera beaucoup moins drôle du coup.   Delon Armitage, la plus belle langue d’Angleterre Delon Armitage n’a joué qu’une seule fois contre le XV de France, mais son unique Crunch fut assez mémorable, puisqu’il a sorti le match de sa vie à cette occasion. C’était en 2009 à Twickenham : en feu pendant une mi-temps, il permet au XV de la Rose de mener 29-0 à la pause (le score final, 34-10, sera finalement assez flatteur pour nous). Mais si le peuple français déteste Delon Armitage c’est avant parce qu’il s’est foutu de la gueule de la pointe de vitesse de Brock James – chose qu’on a déjà tous fait devant notre télé, mais bon. À cause de sa vilaine langue tirée en finale de H Cup 2013, Delon a eu l’honneur d’être sifflé sur tous les terrains de Top 14 pendant environ 2 ans. Et c’est pas rien quand on sait à quel point le public français est intelligent.   Bonus entraîneur : Clive Woodward On en connait des ex-joueurs ou ex-entraîneurs qui ont un avis sur tout, tout le temps. Mais Clive Woodward est certainement le pire d’entre tous, puisqu’il possède la fameuse carte magique « Ta gueule, j’ai gagné la Coupe du monde » qui lui permet d’avoir systématiquement raison et de critiquer tout le monde. Insupportable.    Bonus brutalité policière : Wade Dooley Wade Dooley, alias The Blackpool Tower, compte 55 sélections avec l’équipe d’Angleterre et a notamment participé aux Grand Chelem 1991 et 1992. Officier de police dans la vraie vie, ce colosse de 2m03 aimait bien faire sa loi sur le terrain, comme le jour où il a fracturé la mâchoire du gallois Phil Davies. Pour la petite histoire, un ancien catcheur anglais de la WWE, Wade Barrett, a choisi son nom de scène en hommage à Dooley. Si ça c’est pas la classe.   N’a pas été retenu : Jonny Wilkinson Même en essayant très fort, impossible de détester Jonny. Toujours classe, toujours souriant, toujours poli, faisant l’effort de s’exprimer en français, Wilko est un vrai gentleman, alors on lui pardonne tous ces putain de drops. En plus, c’est le seul Jonny légendaire encore vivant, alors il faut en prendre soin. Wien n’est plus bo que l’ewpwi d’équipe. Et l’amour entre les peuples, aussi. 

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Les 10 souhaits du Rugbynistère pour le rugby français en 2018

Le Rugbynistere

Ça y est, nous sommes en 2018 ! Si vous êtes là, je vous félicite, car cela veut dire vous avez vous avez réussi à passer une année de plus sans mourir. Et ce n’est pas rien, surtout quand on s’inflige des matchs de Top 14 régulièrement. Après une année 2017 globalement catastrophique pour le rugby français, nous avons tous hâte de tourner la page et de prendre plein de bonnes résolutions. Enfin tous, pas vraiment, puisque moi, j’ai décidé de continuer à être aussi con que d’habitude. Et je vous le prouve en vous délivrant mes 10 souhaits pour le rugby français en 2018.  1. Gagner contre l’Italie Dans la vie, il faut savoir être ambitieux. On sait que ça va être très compliqué, mais le XV de France peut réussir ce pari fou : gagner un match sur six lors du prochain Tournoi des VI Nations. L’Italie a un bonne tête de victime, d’autant plus que Jacques Brunel connait bien cette sélection. Nul doute que le technicien auscitain saura cibler les points forts de la Squadra Azzura (Sergio Parisse, qui devrait être en pleine bourre vu qu’il ne veut plus jouer avec le Stade Français) et ses points faibles (les 14 autres joueurs). On y croit. 2. Voir plus de rugby féminin à la télé N’oublions pas que ça reste le moyen le plus simple de voir une équipe de France gagner des matchs de rugby. Bon, sauf contre l’Angleterre. 3. Un gros chèque pour Guy Novès On apprécie ou pas Guy Novès, mais on sera tous d’accord pour dire que le pauvre homme a passé une année 2017 vraiment merdique, et qu’il mérite de toucher le jackpot pour s’offrir 8 mois de vacances à Tahiti. 4. Un gros chèque pour Yannick Bru Lui, ça fait depuis 2012 que sa vie est un enfer. Quand vous passez vos journées avec Philippe Saint-André puis Guy Novès pendant 6 ans, l’expression « joie de vivre » disparait complètement de votre vocabulaire. Cet homme mérite de sourire au moins une fois en 2018. Des vacances, une PS4, un chien, un hand spinner, n’importe quoi, mais il faut trouver une solution. 5. Un gros chèque pour Jeff Dubois Pour qu’il aille enfin chez le coiffeur. 6. Le retour de Yionel Beauxis en équipe de France D’abord, le petit monde du rugby français a cru une mauvaise blague de la Boucherie Ovalie. Mais les plus sceptiques commencent enfin à reconnaître l’évidence : depuis le début de la saison, Yionel Beauxis est tout simpelment le meilleur demi d’ouverture du Top 14. Hier face à Pau, il a encore démontré toute sa classe en réussissant un full house. À 31 ans, le joueur du LOU a atteint la maturité, et il semble évident qu’il est l’élu qui pourra emmener le XV de France vers les sommets, à l’aide de sa fameuse course molle. Bonne Année et Merciiiiiii !!!! @BoucherieOvalie ????????❣️ pic.twitter.com/z26ODBN6bX — Marie-Alice YAHE (@malicey09) 31 décembre 2017 7. Le retour de Terry Bouhraoua en équipe de France de rugby à 7 Il y a un an, Terry Bouhraoua voyageait à Dubaï, Hong Kong, Sydney, Vancouver ou Las Vegas, et enchaînait les essais aux quatre coin de la planète. Depuis son retour au Stade Français, il est devenu N°4 à son poste, et son principal fait d’arme est d’avoir collé une fourchette à un joueur russe lors d’une défaite de son équipe en Sibérie. Libérez cet homme avant qu’il ne se jette sous les rails de la station de métro Porte de Saint-Cloud.  8. Une année plus calme pour Bernard Laporte Cela fait seulement un an et un mois que Bernard Laporte a été élu président de la FFR, et pourtant en ressenti on a l’impression que ça a duré environ 12 ans. Il faut dire que Bernie a fait fort pour son début de mandat, et qu’il compte tellement de casseroles au cul qu’on pourrait croire qu’il a un jour été membre d’un gouvernement de droite. On espère donc une année 2018 un peu plus apaisée avec seulement trois ou quatre nouvelles affaires judiciaires, deux mises en examen grand max et une seule enquête de Mediapart sur ses activités douteuses. Car le rugby français a besoin de sérénité. 9. Faire en sorte que les Français arrêtent avec le surf, ce sport de connard On a tous entendu la terrible histoire des licenciés du club de Bidart qui ont délaissé le ballon ovale pour aller faire du surf. On va quand même pas se laisser bouffer par ces putain de frimeurs, non ? La première mesure à prendre, c’est évidemment d’aller dans toutes les FNAC de France et de remplacer les DVD de Brice de Nice par ceux du Fils à Jo. Jean Dujardin ne fera pas le poids bien longtemps face à Vincent Moscato. Le rugby français va très mal depuis très longtemps. Il était temps d’envisager des solutions nouvelles. Une équipe de France qui ne gagne pas, c’est un sport qui meurt. Durant ma campagne électorale, j’ai en mémoire une réunion à Saint-Jean-de-Luz au cours de laquelle le président du club de Bidart m’avait dit : « J’avais 162 licenciés il y a un an, je n’en ai plus que 67». À côté, il y a des queues de 200 mètres au siège du surf. » (Bernard Laporte, le 28 décembre dernier)   10. Que l’ASM gagne enfin la Champions Cup Clermont aura vécu une fin d’année cauchemardesque. L’infirmerie du club est plus remplie que les tribunes du Stade Jean-Bouin un jour du match, et la qualification pour les phases finales du Top 14 parait désormais compromise. Qu’on soit supporters de l’ASM ou non, c’est forcément une mauvaise nouvelle, parce que personne n’a envie de se taper des matchs genre Toulon – Racing ou Castres – Montpellier en barrages. Pour les amateurs de beau jeu, il faut donc souhaiter que les Jaunards se consolent en faisant un beau parcours en Champions Cup, et pourquoi pas en parvenant enfin à la remporter. Ça fera un beau cadeau de départ à la retraite pour Aurélien Rougerie, et puis ce sera toujours mieux que de voir la gueule de cul d’Owen Farrell soulever ce trophée pour la 3ème fois de suite. 

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Le mur Facebook du XV de France de Guy Novès, épisode 12

Le Rugbynistere

XV de FranceAccueil XV de France Modifier le profil Fil d’actualités Messages Événements Photos Gestionnaire depublicités applications Jeux Musique Pokes Fil de Jeux pages Le Rugbynistère Le Ministère Boucherie Ovalie Ovale Masqué groupes Vous n’avez encore rejoint aucun groupe Guy Novès Samedi 11 novembre 2017, Stade de France Défaite contre les All Blacks 18-38. Première mi-temps complètement à côté de la plaque… J’aime ⋅ Commenter ⋅ Partager Fabien Galthié aime ça. Bernard Laporte Ça fait donc une défaite. Plus que trois matchs à gagner pour atteindre l’objectif fixé… ⋅ J’aime Guy Novès Ça semble aussi bien parti que ton objectif d’organiser la Coupe du monde en France. ⋅ J’aime Jeff Dubois Lartot et Galthié ont dit qu’on avait gagné la deuxième mi-temps. On peut compter ça une victoire du coup ? ⋅ J’aime Yannick Bru Ouais. Au point où on en est, je propose même qu’on compte une victoire à chaque fois qu’on gagne le toss. ⋅ J’aime Guilhem Guirado En même temps, on avait 16 blessés… ⋅ J’aime Wesley Fofana En plus ils jouaient à 16 puisqu’il y avait Doumayrou le All Black sur le terrain… ⋅ J’aime Geoffrey Doumayrou vous allez continuer longtemps avec sa ? ⋅ J’aime Wesley Fofana Oui. ⋅ J’aime Louis Picamoles PICA TRÈS DÉÇU DE SA PRESTATION ⋅ J’aime Louis Picamoles PICA BETTER WHEN HE WAS ENGLISH, PICA WANT TO GO BACK TO NORTHAMPTON ⋅ J’aime Marc Lièvremont Ça c’est la magie du rugby français… ⋅ J’aime Marc Lièvremont … on a réussi à faire regretter à quelqu’un de quitter le nord de l’Angleterre pour le sud de la France. ⋅ J’aime Nans Ducuing Déçu du résultat mais belle réaction en deuxième période, il faut garder cet état d’esprit… ⋅ J’aime Brice Dulin Excuse-moi, mais t’es qui ? ⋅ J’aime Maxime Médard le mec qui fait un énorme en-avant juste avant le 3ème essai des Blacks….. ⋅ J’aime Nans Ducuing Tu veux qu’on reparle de la magnifique passe après contact de ton BFF ? ⋅ J’aime Yoann Huget bah quoi c pa comme sa qui fait Sonibi ! ⋅ J’aime Nans Ducuing Si si, à peu près… ⋅ J’aime Wesley Fofana Mais sinon, sérieusement, c’est ton vrai prénom, Nans ? ⋅ J’aime Dimitri Yachvili En tout cas, grosse performance du petit Dupont à la mêlée. ⋅ J’aime Yannick Bru Oui. Par contre faudrait arrêter avec « le petit Dupont ». ⋅ J’aime Yannick Bru À 12 ans il soulevait sûrement déjà plus que toi au développé-couché à 30 ans. ⋅ J’aime Guy Novès Par contre, si vous pouviez éviter de trop vous extasier sur lui et de me le rendre mauvais, merci… ⋅ J’aime Sébastien Bézy Je vois pas de quoi vous parlez coach. ⋅ J’aime Maxime Machenaud Vous vous rappelez quand il y a 6 mois vous vous touchiez tous sur Serin ? Et maintenant… ⋅ J’aime Baptiste Serin Et maintenant je suis toujours là. Toi, t’es remplaçant de mon remplaçant en club mardi. ⋅ J’aime Maxime Machenaud TG merdeux. ⋅ J’aime Dimitri Yachvili Belleau par contre, bof bof… ⋅ J’aime Jeff Dubois Bah pour une première fois, c’était pas si mal. ⋅ J’aime Yannick Bru Essoufflé au bout d’un quart d’heure. C’est vrai qu’on en a connu qui ont duré moins longtemps. ⋅ J’aime Jeff Dubois On parle toujours de rugby là ? ⋅ J’aime Mourad Boudjellal Avec Halfpenny, vous auriez gagné… ⋅ J’aime Pierre Mignoni Sinon, il y a un 10 français qui enchaîne les très bonnes performances avec le leader du Top 14. ⋅ Boucherie Ovalie aime ça Guy Novès Oui, je connais cette théorie. ⋅ J’aime Franck Azéma C’est dingue Pierre, tu arrives à trouver du temps pour aller sur Facebook ? Pas trop occupé à voler nos joueurs ? ⋅ J’aime Mourad Boudjlellal Ah tiens, ça faisait longtemps qu’on l’avait pas entendu pleurer lui. ⋅ J’aime Marc Lièvremont Sinon, il y a un truc qui me turlupine… ⋅ J’aime Marc Lièvremont Pourquoi Slimani est le meilleur pilier du monde en Top 14 mais un criminel notoire aux yeux des arbitres internationaux ? ⋅ J’aime Yannick Bru C’est du rugby. Si il y avait une logique, ce serait plus du rugby. ⋅ J’aime Jeff Dubois Allez il faut rester positifs. Ça aurait pu être pire… ⋅ J’aime Guy Novès Oui, on aurait pu jouer un deuxième test 3 jours après avec Jules Plisson à l’ouverture… ⋅ J’aime Bernard Laporte Critiquez, critiquez, en attendant ça va remplir les caisses ! ⋅ J’aime Guy Novès Super, comme ça on aura assez d’argent pour se payer un bel hôtel en Afrique du Sud en 2024. ⋅ J’aime Bernard Laporte Mauvaise langue. Vous savez très bien que tout ce que je fais, je le fais pour le bien du rugby amateur… ⋅ J’aime Guy Novès : Ça tombe bien, c’est justement ce qu’on pratique en ce moment, le rugby amateur. ⋅ J’aime Raphaël Chaume et a rejoint un groupe Facebook Dimanche 12 novembre, Marcoussis Infirmerie de Marcoussis J’aime ⋅ Commenter ⋅ Partager Camille Lopez, Rémi Lamerat et 172 autres aiment ça. Camille Lopez Il est des noooootres, il a eu son plâtre comme les aaaaautres ! ⋅ J’aime Gaël Fickou Bienvenue gars ! Tu vas voir on a installé une chicha et une PS4, on est bien. ⋅ J’aime Rémi Lamerat Enfin bon par contre, même sur Rugby 18 on n’arrive pas à battre les Blacks… ⋅ J’aime Wesley Fofana Réussir à terminer un match sur ce jeu c’est déjà un petit exploit… ⋅ J’aime Rémi Lamerat C’est clair, ça ressemble tellement pas à du rugby qu’on dirait qu’ils ont modélisé un match du Racing pour le faire. ⋅ J’aime Jeff Dubois À ce rythme, va falloir prévenir les joueurs de Fédérale qu’ils doivent se tenir prêts à être appelés. ⋅ J’aime Guy Novès Je suis à trois doigts de sélectionner Benzema, au moins on arrêtera de faire chier Didier avec ça. ⋅ J’aime Didier Deschamps C’est gentil, ça commence à devenir un peu lourd oui. ⋅ J’aime Yannick Bru Voyons le positif, on va bientôt pouvoir sélectionner 32 joueurs pour jouer la Coupe du monde handisport. ⋅ J’aime Guy Novès Celle là peut-être qu’on a une chance de l’organiser en France ? ⋅ J’aime Bernard Laporte Vous commencez à me les briser. Et au passage, on n’a pas encore perdu… ⋅ J’aime Serge Simon Je suis d’accord avec Bernard. ⋅ J’aime Serge Simon Au passage, si vous avez besoin d’un médecin… ⋅ J’aime Wesley Fofana Non mais là, même avec tout le casting de la série Urgences ça suffira pas. ⋅ J’aime Aurélien Rougerie Qu’est-ce qu’ils sont fragiles ces jeunes… à mon époque c’était autre chose… ⋅ J’aime Guy Novès Dis Aurélien, tu fais quelque chose mardi soir ? ⋅ J’aime Matthieu Lartot Mardi 14 novembre, Lyon Tiens, on dirait qu’ils ont prévu une petite soirée thématique sur TMC… J’aime ⋅ Commenter ⋅ Partager Costa Concordia aime ça. Jonathan Danty Fé pas très drôle ! ⋅ J’aime Rémi Lamerat On est diffusés sur TMC à 19h ?? Plus personne nous respecte, est tombés dans la Pro D2 du rugby mondial. ⋅ J’aime Wesley Fofana Et encore si on avait mis Dulin et Serin titulaires on aurait été retransmis sur Gulli. ⋅ J’aime Scott Spedding N’écoutez pas ces quolibets, patriotes ! ⋅ J’aime Scott Spedding Si nous devons sombrer mardi soir, nous resterons sur le pont jusqu’à la fin, fier et unis autour de l’amour du drapeau ! ⋅ J’aime Scott Spedding VIVE LA FRANCE ! VIVE LA RÉPUBLIQUE ! ⋅ J’aime Wesley Fofana On lui a dit que ça compte pas comme une sélection et qu’il faut peut-être se calmer ? ⋅ J’aime Scott Spedding SÉLECTION OU PAS, PORTER LE MAILLOT FRANÇAIS RESTE LE PLUS GRAND DES HONNEURS ⋅ J’aime Wesley Fofana Ouais, on en reparle ce soir… ⋅ J’aime ATTENTION ! NE PARTEZ PAS EN VACANCES EN AFRIQUE DU SUDC’EST TRÈS DANGEREUX !(ceci est un message du Midi Olympique, en partenariat avec la FFR)

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)