Thibault Perrin

Cette utilisateur n'a partagé aucune information biographique

Acccueil: http://www.lerugbynistere.fr/rss.php


Article par Thibault Perrin

VIDEO. Top 14 – RCT. Vincent Clerc annonce la fin de sa carrière

Le Rugbynistere

Clap de fin pour Vincent Clerc à 36 ans. Après deux saisons à Toulon, l’ancien international français mettra un terme à sa carrière la fin de la saison. Il reste encore deux matchs de saison régulière à jouer pour l’ancien joueur du Stade Toulousain ainsi d’éventuelles phases finales avec le RCT. « Je suis prêt, j’ai envie d’aller chercher encore un titre », confié celui qui a démarré à Grenoble avant de passer 14 saisons à Toulouse. Il n’aura pas été épargné par les blessures ces deux dernières années mais il voulait aller jusqu’au bout.Crédit vidéo : Bros. Stories Clerc, c’est trois Brennus en 2008, 2011 et 2012 et trois H Cup (2003, 2005 et 2010), mais aussi trois victoires dans le Tournois des 6 Nations (2004, 2007 et 2010) avec deux Grands Chelems à clé ainsi qu’une finale de Coupe du monde en 2011. Meilleur marqueur de cette édition à égalité avec son coéquipier à Toulon Chris Ashton (6 réalisations), il comptabilise 34 essais sous le maillot du XV de France. S’il n’est que deuxième derrière Serge Blanco chez les Bleus, il a encore l’occasion de détenir seul le record d’essais marqués en première division. VIDÉO. RCT. Vincent Clerc s’offre un 100ème essai record en Top 14 L’annonce de sa retraite a largement été commentée sur les réseaux sociaux : ???? Il vient d’annoncer qu’il prendrait sa retraite à la fin de la saison. ???????????????? Bravo et merci pour ta fabuleuse carrière Monsieur @VincentClerc ! pic.twitter.com/0G1U5Xgusa — FF Rugby (@FFRugby) April 17, 2018 Je te souhaite une belle fin. ???????? — Candelon julien (@JulienCandelon) April 17, 2018 Félicitations pour ta carrière Vinc’s #legend https://t.co/bGD2ZSBOKp — Julien Pierre (@JulienPierre4) April 17, 2018 Ses débuts en Bleu ? Un match vs AFS et Brent Russel. Mais ses débuts aux yeux du monde 7 jours plus tard, face à la montagne Lomu. La légende était vieillissante, disputait son avant-dernier match sous le maillot des All-Blacks. Mais c’était LE 1er moment de Vincent Clerc en EDF pic.twitter.com/fWGA48VlSF — Pierre Ammiche (@PierreAmmiche) April 17, 2018 Retraite pour Dusautoir, Fritz, Clerc.Heureusement qu’il nous reste Lamboley… — Boucherie Ovalie (@BoucherieOvalie) April 17, 2018

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

VIDEO. Top 14 – Castres. Alex Tulou en mode Hulk face au Stade Rochelais

Le Rugbynistere

Top 14 – 23e journée. Castres vs Toulouse. Le M+30 du RugbynistèreContrairement à certains de leurs adversaires, et notamment aux Rochelais, le CO termine fort. Une semaine après sa victoire à domicile sur le Stade Toulousain, Castres a pris le dessus sur un autre candidat aux phases finales. Une cinquième victoire à l’extérieur qui voit les Tarnais grimper à la sixième place qualificative à seulement deux journées de la fin de la saison régulière. Une très bonne opération certes, mais qui ne leur permet pas encore de se relâcher. Pau et La Rochelle ne sont qu’à deux et trois longueurs derrière. Se profilent à l’horizon deux matchs à enjeux pour leurs adversaires. Toulon, quatre points devant le CO, peut encore viser la deuxième place synonyme de demi-finale. Quant aux Oyomen, ils vendront chèrement leur peau à l’extérieur pour éviter la relégation.Après avoir « vécu une période difficile », comme le confie Loïc Jacquet au Midi Olympique, Castres a montré un énorme état d’esprit et amorcé une belle dynamique. « On a su remettre la marche avant. La défense était primordiale, surtout quand on vient jouer à La Rochelle. » Certes, les Tarnais ont été solides en défense et ont longtemps résisté aux attaques des Maritimes, jusqu’aux essais en force de Boughanmi (58e, 73e). Mais ils n’ont pas été en reste en attaque en faisant preuve de réalisme à l’image de ce drop d’Urdapilleta à la 50e. Une fois de plus, l’artilleur argentin a été décisif avec 13 points au pied. Mais il n’est pas le seul cadre à avoir répondu présent à Marcel Deflandre. Souvent à la conclusion des attaques castraises, avec 11 essais au compteur en 19 matchs, Julien Dumora a été décisif sur la réalisation d’Armand Batlle à l’heure de jeu grâce à une très belle prise d’intervalle. Et que dire de la prise de balle d’Alex Tulou une demi-heure plutôt. Après une déviation en touche, le 3e ligne a laissé le Tricolore Kévin Gourdon sur place avec ses appuis avant passer toute la défense rochelaise en revue. Barry, Retière ou encore Sinzelle n’ont rien pu faire pour stopper le Néo-Zélandais. Un essai que lui seul pouvait marquer selon Urios. Désormais à la 8e place, la Rochelle est toujours en lice pour les phases finales mais devra se déplacer à Toulouse et recevoir Paris.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

RESUME VIDEO. Toulon – Chris Ashton bat le record d’essais marqués en une saison de Nalaga

Le Rugbynistere

VIDÉO. RCT. Vincent Clerc s’offre un 100ème essai record en Top 14Il y a quelques semaines, l’ancien ailier du XV de France Vincent Clerc entrait dans l’histoire du rugby français en marquant son 100e essai en championnat. Ce samedi, c’est un autre ailier du Rugby club toulonnais qui a marqué le Top 14 de son empreinte en battant lui aussi un record. Celui du plus grand nombre d’essais inscrit en une saison. Il datait de l’exercice 2008-2009 et était jusqu’alors détenu par un certain Napolioni Nalaga. Auteur de 18 réalisations l’année précédente, le Fidjien avait amélioré sa marque avec 21 essais. Ashton a fait mieux avec 22. Et il lui reste encore deux matchs de phase régulière et les phases finales pour améliorer son record.Top 14 – 24e journée. RCT vs MHR. Le M+30 du RugbynistèreS’il a souvent fait la différence cette saison grâce à vitesse, sa vista et surtout son placement, l’Anglais n’y est pas non parvenu tout seul et il aura encore besoin de ses coéquipiers pour briller. Ce samedi, « Ash Splash » n’a pas eu grand chose à faire si ce n’est être au soutien de Ma’a Nonu après un très bon travail d’Isa et une course de Radradra en bord de touche. L’ancien All Black aurait pu y aller tout seul, mais il a offert l’essai à Ashton. Lequel revient sur ce moment dans le Midi olympique. Je pense que Ma’a m’a entendu crier à son intérieur, il m’a alors fait la passe. C’est vraiment cool de sa part. Aurait-il pu marquer seul ? Vous rigolez ? Bien sûr qu’il aurait pu aller dans l’en-but. C’est Ma’a Nonu. Il peut faire ce qu’il veut sur un terrain. Mais aujourd’hui il m’a fait un beau cadeau. Je l’ai remercié, car c’est vraiment sympa de sa part. Mais je prendrai surtout le temps de remercier chacun de mes coéquipiers quand la saison sera terminée. Deux autres essais par Radradra et Bastareaud ont rapidement suivi avant qu’Isa n’envoie tout le monde aux vestiaires sur un score de 32 à 17 pour Toulon. À ce moment-là, on pensait que l’Anglais allait même améliorer son record dans ce match. Mais les Varois n’ont su maintenir leur dynamique et ont subi les assauts héraultais dans le second acte, laissant ainsi échapper le bonus offensif. Pour Ashton, ce n’est que partie remise. « J’espère en marquer plus que vingt-deux. J’en veux plus. » Il faudra pour cela que Toulon évite de connaître de nouveaux passages à vide à l’avenir.  

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

RESUME VIDEO. Top 14 – Agen s’offre Pau grâce au triplé de Filipo Nakosi

Le Rugbynistere

Dix ans que le SU Agen n’avait pas gagné au Hameau (succès 20-26 en 2008). Passé proche en 2010 (16-16), les Agenais ont réussi à faire tomber la Section Paloise au meilleur moment. Un succès mérité qui, combiné à la victoire sur l’un de ses concurrent direct Oyonnax, permet presque d’assurer leur maintien. Ils comptent en effet huit longueurs d’avance sur le 13e rang synonyme de barrage occupé par l’USO, ainsi qu’un meilleur goal average particulier. À deux journées de la fin de la saison régulière, le SUA ne pourra également pas terminer à la 14e place, occupée par Brive. Autant dire qu’au coup de sifflet final, les Agenais avaient du mal à contenir leur joie. Côté palois, c’était la soupe à la grimace, ce revers compliquant leurs chances de qualification.Beaucoup les voyaient en effet faire l’ascenseur et retrouver la Pro D2. Ce samedi au Hameau, ils ont montré qu’ils avaient les armes pour faire partie de l’élite. L’une de leurs armes offensives se nomme Filipo Nakosi. Après sa prestation, Agen devrait avoir toutes les peines du monde à le conserver. Pour rappel, l’ailier fidjien a été prêté par Toulon. Et si le RCT ne manque pas de joueurs de talent en bout de ligne, Mourad Boudjellal salive sans doute d’avance à l’idée de l’aligner avec son frère Josua Tuisova. Face à Pau, il a montré qu’il avait tout autant de cannes que ce dernier, à l’image de son essai de 90m en début de match, et de puissance lorsqu’il a résisté à Taylor pour son triplé. Il a terminé la rencontre avec 100m parcourus, 7 défenseurs battus et 4 franchissements.Auteur d’une deuxième réalisation au quart d’heure, il a permis au SUA de faire une entame fracassante (3-17). Les Palois ont bien évidemment réagi devant leur public pour éviter une troisième défaite à domicile cette saison, la première depuis la rénovation de leur antre. Mais en dépit de trois essais par Lespiaucq-Brettes (26e), Vatubua (30e) et Daubagna (37e), auteur d’une superbe course, c’est Agen qui a tourné en tête à la pause (22-23). Les locaux ne marqueront plus le moindre point dans le second acte contrairement aux visiteurs. Les ailiers agenais auront été en vue dans cette partie puisque George Tilsley a parachevé ce succès historique à la 68e en mettant une fois de plus en évidence les errances défensives paloises (35 plaquages manqués).  

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Top 14 – 24e journée. RCT vs MHR. Le M+30 du Rugbynistère

Le Rugbynistere

Les 5 minutes les plus marquantes : 7e - Ashton dépasse Nalaga (7-0). L’Anglais a battu le record du plus grand nombre d’essais marqué en une saison. Tout est parti d’une bonne initiative de Trinh-Duc. Le jeu a rebondi au large avec une passe décisive d’Isa pour Radradra. Lequel a fixé en bord de touche. Bien que touché par un Héraultais, le ballon a été récupéré par Nonu qui a offert son 22e essai à Ashton. 19e - Guirado rejoint Trinh-Duc aux vestiaires (12-0). Le RCT est dans le match après un deuxième essai par Radradra mais perd coup sur coup deux joueurs importants : son ouvreur François Trinh-Duc, touché à l’épaule, et son talonneur Guilhem Guirado. 22e - Toulon décroche le bonus offensif (15-23). Dans une première mi-temps à sens unique, Toulon va chercher son troisième essai après un petit par-dessus de Belleau réceptionné par Bastareaud. 62e - Le MHR n’abdique pas (29-12). Malgré sa domination dans le premier acte, le RCT n’a pas réussi à sécuriser son bonus. Après un premier essai de Martin à la 34e, c’est Ngandebe qui a privé les Varois des 5 points de la victoire en marquant en coin après une pénalité rapidement jouée. 76e -  Un dernier essai pour la route (32-17). Si la première mi-temps a été toulonnaise, la seconde a été héraultaise. Quelques minutes après avoir sécurisé la victoire sur une pénalité, Belleau a été contré. Ce qui a profité à Galletier.  Le Top 3 du rédacteur : Eric Escande : Le demi de mêlée a joué de manière très juste. Excellent dans la conduite du ballon, sa bonne vitesse de passe et son alternance ont permis au RCT d’être efficace en attaque. Décisif sur l’essai de Radradra, il a également été précieux avec son jeu pied d’occupation. Aaron Cruden : Tout n’a pas été parfait pour l’ancien ouvreur des All Blacks, mais le Néo-Zélandais a par ses courses et ses passes permis à ses coéquipiers de briller. Il a ainsi été à l’origine de l’essai de Martin en rentrant sa course avant de fixer deux défenseurs pour donner à Dumoulin. La mêlée toulonnaise : Certes ce n’était pas la première ligne titulaire en face, mais Marc Dal Maso et Fabrice Landreau pourront se satisfaire du travail de leurs avants, dominateurs en mêlée durant tout le match. Le Tweet : Rappel : un mec plus assez bon pour l’équipe d’Angleterre a marqué plus d’essais en une saison que tous les ailiers français en 6 ans. — Boucherie Ovalie (@BoucherieOvalie) April 14, 2018 Le bilan : Les supporters et les observateurs attendaient beaucoup de ce choc entre le leader du Top 14 et le 4e au classement. La composition concoctée par le MHR avait laissé craindre d’un match à sens unique. Cela a été vrai pendant une mi-temps, avec des Toulonnais concernés et appliqués qui ont marqué quatre essais et ainsi décroché le bonus offensif. Certes, les Héraultais n’auront jamais été en mesure de l’emporter mais ils ont quand même donné du fil à retordre aux locaux du jour, et ce, jusqu’à la 80e minute de jeu. Les consignes du technicien néo-zélandais et surtout son coaching ont vu Montpellier rentrer enfin dans le match en second mi-temps. L’occasion pour les Toulonnais de tester leur défense. Ils n’ont presque pas vu le ballon lors des 40 dernières minutes du match. Ils pourraient cependant regretter d’avoir choisi de prendre les points en fin de match plutôt que de tenter d’aller chercher un nouvel essai. Les compositions : Toulon : Bonneval ; Ashton, Bastareaud, Nonu, Radradra ; Trinh-Duc, Escande ; Isa, Vermeulen, Lakafia; Kruger, Attwood ; Van der Merwe, Guirado, Fresia Montpellier : Immelman ; Tomane, Martin, Dumoulin, Ngandebe ; Cruden, Sanga ; Bardy, Galletier, Devergie ; Hoeata, Janse van Rensburg ; Kubriashvili, Ruffenach, Fichten La fiche de la rencontre : Toulon vs Montpellier 32-17 (MT : 29-7) Evolution du score : 7-0 ; 12-0 ; 19-0 ; 22-0 ; 22-7 ; 29-7 ; 29-12 ; 32-17Toulon : 4E  Ashton (7e), Radradra (11e), Bastareaud (22e), Isa (44e) ; 3T Trinh-Duc (8e), Belleau (23e, 45e), 2P Belleau (29e, 71e)Montpellier :  3E Martin (34e), Ngandebe (62e), Galletier (76e) ; 1T Cruden (35e)

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)