Thibault Perrin

Cette utilisateur n'a partagé aucune information biographique

Acccueil: http://www.lerugbynistere.fr/rss.php


Article par Thibault Perrin

Avei (Racing 92), Ikpefan (RCT) et Nariashvili (MHR) suspendus [DISCIPLINE]

Le Rugbynistere

Elstadt, Tameifuna et Gorgadze attendus devant la commission de disciplineLe Racing 92 va-t-il perdre un autre joueur de première ligne ? Alors que Ben Tameifuna doit être entendu par la commission de discipline, cette dernière a rendu son verdict concernant Ole Avei. Le talonneur samoan avait été exclu définitivement face à l’UBB pour un plaquage dangereux sur Dubié. Il a initialement été suspendu six semaines puis a vu sa sanction réduite de moitié après prise en considération des circonstances atténuantes. Il ne pourrait cependant rejouer qu’à partir du 20 janvier et va donc manquer les deux prochaines journées de Champions Cup. De son côté, l’ailier du RCT Daniel Ikpefan sera requalifié le 13 janvier. Il avait reçu un jaune contre Toulouse pour un plaquage à retardement et sans ballon sur Romain Ntamack. Il a été reconnu responsable de « Jeu dangereux », et plus particulièrement de « Charger sur un adversaire qui n’est pas en possession du ballon ». Un geste pour lequel il avait été suspendu deux semaines avant réduction. Du côté de Montpellier, Mikheil Nariashvili a été reconnu responsable de « Brutalité », et plus particulièrement de « Frapper avec le genou ». Seulement sanctionné d’un carton jaune contre Pau lors de la 13e journée, il a écopé de quatre semaines de frigo. Mais une fois de plus, la commission a réduit sa sanction de moitié. Il sera requalifié à compter du samedi 19 janvier 2019. Il ne pourra postuler pour le déplacement à Edimbourg en Champions Cup car le match à lieu le 18.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Peut-on lier les résultats du XV de France à ceux du Stade Toulousain ?

Le Rugbynistere

Ce samedi, le Stade Toulousain défie le Leinster lors de la cinquième journée de la Champions Cup. Un match qui sent la poudre puisque les Tricolores dominent la poule 1, dite de la mort, avec quatre victoire en quatre matchs, dont une contre les Irlandais. Lesquels les talonnent à seulement deux longueurs derrière. Si la qualification des deux clubs est en jeu, cette rencontre pourrait avoir pour certains des faux airs de répétition avant le déplacement du XV de France à Dublin le 10 mars prochain dans le Tournoi des 6 Nations. L’an passé, le XV du Trèfle et le Leinster ont tout remporté. 2018 a clairement été l’année de la verte Erin. À l’inverse, les Bleus ont sombré en Nouvelle-Zélande avant de subir une défaite historique face aux Fidji. L’année exceptionnelle de l’Irlande résumée dans une vidéo épiqueCependant, et alors que la Coupe du monde pointe le bout de son nez, les performances d’un club laissent penser que le rugby français n’a pas disparu. On voit venir les Clermontois. Oui l’ASM est en grande forme, mais cette année, la formation auvergnate évolue en Challenge Cup. Ce club, c’est bien le Stade Toulousain, qui, après une période creuse, renoue avec le succès. Les Stadistes ont récemment fait match nul au Michelin (20-20) et puni Toulon au Stadium (39-0). Ils occupent ainsi la deuxième place du Top 14. Qu’est-ce que le Stade Toulousain vient faire avec le XV de France me direz-vous ? C’est que pendant des années, l’un a alimenté l’autre en internationaux, au grand dam de son entraîneur Guy Novès. Il se pourrait bien que son successeur Ugo Mola en pâtisse également alors que Jacques Brunel doit annoncer le groupe pour le 6 Nations 2019. XV de France – 6 Nations 2019 : ces 5 joueurs qui pourraient s’inviter dans la listeIl serait bête de s’en priver mais faut-il voir pour autant dans les Toulousains les sauveurs de l’équipe de France ? Il est vrai que ces dernières années, les Rouge et noir se sont faits un peu plus rares dans les rangs de l’équipe de France. Les performances du Stade n’étaient plus les mêmes avec notamment cette 12e place en Top 14 en 2017 et plusieurs éliminations dès les poules en Coupe d’Europe. En parallèle, les Bleus ont aussi régressé dans la hiérarchie mondiale. Plus souvent quatrièmes dans le Tournoi que deuxièmes voire vainqueurs. 2010, dernière année référence  Le dernier titre dans la compétition remonte à 2010, avec un Grand Chelem à la clé. Cette année-là, le Stade Toulousain avait ensuite soulevé la Coupe d’Europe et été demi-finaliste du championnat de France, remporté par…Clermont. Huits Toulousains avait été retenus par Marc Lièvremont dans le groupe initial pour le Tournoi (Servat, Millo-Chulski, Dusautoir, Picamoles, Elissalde, Jauzion, Clerc et Poitrenaud) aux côté de six Clermontois (Domingo, Bonnaire, Lapandry, Parra, Malzieu et Rougerie). L’année suivante, Toulouse a soulevé le Brennus tandis que les Bleus ont terminé deuxièmes dans le Tournoi puis atteint la finale du Mondial néo-zélandais. Cependant, il est difficile d’établir un vrai modèle. On constate que lors des deux victoires dans le 6 Nations en 2006 et 2007, Toulouse n’a remporté aucun titre malgré de beaux parcours. Idem en 2002 et en 2004, année de Grand Chelem pour les Bleus. Néanmoins, on note une certaine corrélation dans les performances. Lorsque le Stade enchaînait les demies ou les finales, le XV de France était mieux classé dans le Tournoi et à la Coupe du monde. Il y avait de la confiance et une bonne dynamique. Quant aux tournées, elles n’ont jamais vraiment été un bon indicateur mais elles figurent toute de même dans ce tableau récapitulatif. Stade Toulousain XV de France 2000 - Demi-finaliste championnat de France- Demi-finaliste Coupe d’Europe - 2e du 6 Nations- Victoire sur la Roumanie en mai- 1/3 tournée de novembre 2001 - Champion de France- Eliminé en phase de poules - 5e du 6 Nations- 1/3 tournée de juin- 3/3 tournée de novembre 2002 - Demi-finaliste championnat de France- Eliminé en phase de poules - Victoire dans le 6 Nations (GC)- 0/3 tournée de juin- 2/3 tournée de novembre (match nul contre All Blacks) 2003 - Finaliste championnat de France- Vainqueur Coupe d’Europe - 3e du 6 Nations- 0/3 tournée de juin- 4e place Coupe du monde 2004 - Demi-finaliste championnat de France- Finaliste Coupe d’Europe - Victoire dans le 6 Nations (GC)- 2/2 tournée de juin (vs USA/Canada)- 1/3 tournée de novembre 2005 - Demi-finaliste championnat de France- Vainqueur Coupe d’Europe - 2e du 6 Nations- 0/3 tournée de juin (match nul contre Boks)- 4/4 tournée de novembre 2006 - Finaliste championnat de France- Demi-finaliste Coupe d’Europe - Victoire dans le 6 Nations- 1/2 tournée de juin- 1/3 tournée de novembre 2007 - Demi-finaliste championnat de France- Eliminé en phase de poules - Victoire dans le 6 Nations- 2/4 matchs de préparation- 4e place Coupe du monde 2008 - Champion de France- Finaliste Coupe d’Europe - 3e du 6 Nations- 0/2 tournée de juin- 2/3 tournée de novembre 2009 - Demi-finaliste championnat de France- Quart de finale Coupe d’Europe - 3e du 6 Nations- 1/3 tournée de juin (victoire sur les All Blacks)- 2/3 tournée de novembre 2010 - Demi-finaliste championnat de France- Vainqueur Coupe d’Europe - Victoire dans le 6 Nations (GC)- 0/2 tournée de juin- 2/3 tournée de novembre 2011 - Champion de France- Demi-finaliste Coupe d’Europe - 2e du 6 Nations- 2/2 test-match contre l’Irlande- Finaliste de la Coupe du monde 2012 - Champion de France- Quart de finale Coupe d’Europe - 4e du 6 Nations- 1/2 tournée de juin- 3/3 tournée de novembre 2013 - Demi-finaliste championnat de France- Eliminé en phase de poules - 6e du 6 Nations- 0/3 tournée de juin en Nouvelle-Zélande- 1/3 tournée de novembre 2014 - Barragiste championnat de France- Quart de finale Coupe d’Europe - 4e du 6 Nations- 0/3 tournée de juin en Australie- 2/3 tournée de novembre 2015 - Demi-finaliste championnat de France- Eliminé en phase de poules - 4e du 6 Nations- 2/3 test-match- Quart de finale de la Coupe du monde 2016 - Barragiste championnat de France- Eliminé en phase de poules - 5e du 6 Nations- 1/2 tournée de juin en Argentine- 1/3 tournée de novembre 2017 - 12e du Top 14- Quart de finale Coupe d’Europe - 3e du 6 Nations- 0/3 tournée de juin en Afrique du Sud- 0/3 tournée de novembre (match nul contre le Japon) 2018 - Barragiste championnat de France- Eliminé en phase de poules Challenge européen - 4e du 6 Nations- 0/3 tournée de juin en Nouvelle-Zélande- 1/3 tournée de novembre

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Elstadt, Tameifuna et Gorgadze attendus devant la commission de discipline

Le Rugbynistere

Racing 92 : Ben Tameifuna va-t-il être suspendu pour son geste sur François Trinh-Duc ? [Vidéo]Sanctionné d’un simple carton jaune contre Toulon pour un plaquage dangereux sur Français Trinh-Duc, le pilier du Racing 92 Ben Tameifuna devra s’expliquer devant la commission de discipline le 16 janvier prochain. Dans l’attente de son audience, il peut jouer avec le club francilien lors de la prochaine journée de Champions Cup mais pourrait manquer l’ultime tour des phases de poule. Le Racing 92 est bien parti pour se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe d’Europe.Comment Rynhardt Elstadt est-il devenu une pièce essentielle du Stade Toulousain ? Tameifuna ne sera pas le seul à être entendu puisque le troisième ligne du Stade Toulousain Rynhardt Elstadt devra répondre d’un geste commis à la 57e minute de jeu contre Agen et pour lequel il a été cité. Lui aussi peut jouer avec Toulouse en attendant son passage devant la commission de discipline. Ce qui n’est pas le cas du Géorgien Beka Gorgadze. Pour une charge avec le coude à hauteur du visage, le Bordelais a été exclu définitivement contre Pau. Il est donc automatiquement suspendu.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Top 14 – ASM. Maudit, Alivereti Raka doit prendre son mal en patience

Le Rugbynistere

ASM Clermont : blessés, Alivereti Raka et Rabah Slimani joueront-ils le 6 Nations ?Cinq matchs de Top 14 et deux de Coupe d’Europe, voilà le bilan d’Aliverti Raka en 2018/2019. Pourtant, en seulement sept matchs (et sept titularisations), l’ailier d’origine fidjienne avait fait naître de grands espoirs pour Clermont et surtout pour le XV de France. Raka ayant obtenu son passeport tricolore. Mais une fracture à la main en Roumanie début décembre a remis toute sa saison en cause ainsi que son avenir sous le maillot Bleu. Avec une durée d’indisponibilité estimée à trois mois, il avait déjà tiré un trait sur le 6 Nations. Mais il pourrait bien en avoir fait de même avec la Coupe du monde. XV de France – 6 Nations 2019 : ces 5 joueurs qui pourraient s’inviter dans la listeLa future composition du groupe pour le Tournoi ressemblera fortement à celle pour le Mondial. Et Raka, lui, ne pourrait reprendre la compétition qu’au printemps. Selon Sports-Auvergne, son opération a été reportée et n’aura lieu que ce mardi. En cause, une piqûre d’insecte « entraînant une infection suffisamment importante pour reporter l’intervention chirurgicale concernant son poignet. » Selon le parcours de Clermont en Top 14 comme en Coupe d’Europe, il n’aura alors qu’une dizaine de matchs pour retrouver son niveau et postuler pour la liste définitive pour le Japon.Un doublé de Raka et une valise pour les Clermontois en Roumanie [VIDÉO]Leader du championnat, et impérial en Challenge Cup, l’ASM pourrait lui offrir l’opportunité de briller au meilleur moment à un poste où le XV de France manque encore d’un finisseur régulier. Teddy Thomas est talenteux mais il manque de constance dans la performance. Il est un homme de coups d’éclat. De plus, il pourrait lui aussi manquer le Tournoi en raison d’une blessure face à Toulon. Des absences qui devraient profiter à Yoann Huget et Damian Penaud.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Bakkies Botha donne la recette du respect à Mourad Boudjellal

Le Rugbynistere

Quand on a le palmarès et l’aura de Bakkies Botha, on peut tout faire et tout dire. Même critiquer son ancien président, Mourad Boudjellal. Cette semaine, le patron du Rugby club toulonnais a été particulièrement présent dans les médias suite à la très lourde défaite de son équipe face à Toulouse dimanche dernier (39-0). En conférence de presse, il n’a pas manqué de critiquer les supporters toulousains, d’égratigner le staff du Stade tout en appelant à plus de respect pour son club.Régis Sonnes,  »le Alexandre Benalla de Toulouse » selon Boudjellal ?Bakkies Botha, qui a porté le maillot du RCT entre 2011 et 2015 et remporté trois Coupes d’Europe (2013, 2014, 2015) et réalisé le doublé en 2014, n’a pas manqué de réagir aux déclarations de Boudjellal. Via Twitter, l’ancien deuxième ligne des Springboks lui a donné une recette très simple pour gagner du respect tout en lui envoyant une pique au passage. Il a ensuite applaudi le commentaire d’un internaute l’appelant à revenir pour « enseigner à certains des mecs que jouer pour nous a un sens, et qu’il ne s’agit pas de gagner un gros salaire à la fin du mois. Il s’agit de passion, de fierté et d’honneur ».

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)