Thibault Perrin

Cette utilisateur n'a partagé aucune information biographique

Acccueil: http://www.lerugbynistere.fr/rss.php


Article par Thibault Perrin

Top 14 – Racing 92 vs Toulon, choc ou flop ? Découvrez les compositions

Le Rugbynistere

Ce match contre Toulon doit servir de répétition grandeur nature au Racing 92 avant d’affronter l’Ulster en Champions Cup. Aussi, le staff francilien n’a pas lésiné sur les moyens. On trouve des internationaux dans toutes les lignes dont les Tricolores Szarzewski, Gomez Sa, le Roux, Lauret, Claassen, Chavancy, Vakatawa et Thomas. L’ailier du XV de France n’avait pas rejoué avec le Racing depuis le 27 octobre dernier. C’est donc avec envie qu’il va retrouver le pré à quelques semaines du Tournoi des 6 Nations. Avec Russell à l’ouverture, Zebo à l’arrière ou encore Nakarawa en deuxième ligne, le Racing 92 dispose de nombreuses armes offensives pour faire plier le RCT comme l’a fait Toulouse. Racing 92 1 Gogichashvili 2 Szarzewski 3 Gomez Sa 4 Le Roux 5 Nakarawa 6 Lauret 8 Claassen 7 Chouzenoux 9 Iribaren 10 Russell 11 Imhoff 12 Chavancy 13 Vakatawa 14 Thomas 15 Zebo 16 Baubigny 17 Kakovin 18 Palu 19 Sanconnie 20 Machenaud 21 Klemenczak 22 Volavola 23 Tameifuna Du côté de Toulon, on aligne également du beau monde même si Guirado débutera sur le banc à l’instar de Messam. Fekitoa, Nakosi et Savea ne sont pas du voyage mais Facundo Isa sera titulaire pour la première fois de la saison. Collazo et son staff ont préféré mettre Tuisova sur le banc. Il faudra donc attendre avant de le voir défier Vakatawa. Il pourrait d’ailleurs ne pas jouer au centre mais à l’aile où débutera le jeune Moretti, 18 ans seulement. Trinh-Duc a été préféré à ce poste et épaulera Belleau qui sera bien entouré puisque le Gallois Webb est titulaire. Une composition qui reste compétitive si d’aventure les Toulonnais arrivent à jouer ensemble et à produire du jeu. Ce qu’ils n’ont pas du tout réussi à faire au Stadium de Toulouse. Ils sont attendus sur les intentions et l’agressivité. Une nouvelle lourde défaite ferait tache. Toulon 1 Gros 2 Soury 3 Setiano 4 Alainuuese 5 Kruger 6 Gorgodze 8 Lakafia 7 Isa 9 Webb 10 Belleau 11 Moretti 12 Trinh-Duc 13 Bastareaud 14 Ikpefan 15 Pietersen 16 Guirado 17 Chiocci 18 Onambelle 19 Messam 20 Rebbadj 21 Tuisova 22 Cottin 23 Van Der Merwe

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Leigh Halfpenny pourra-t-il reprendre la compétition cette saison après sa commotion ?

Le Rugbynistere

Les commotions cérébrales sont au centre de toutes les préoccupations en ce moment dans le monde de l’ovalie. Professionnels ou amateurs, tout le monde est concerné. On a beau être l’un des meilleurs joueurs du monde et faire la meilleure préparation, on n’est pas à l’abri de subir une commotion et de voir sa carrière prendre une tournure inattendue. C’est ce qu’est en train de vivre Leigh Halfpenny en ce moment. L’arrière du Pays de Galles aux 713 points en 80 sélections n’a pas rejoué depuis le 10 novembre dernier. Ce jour-là, il avait subi une commotion suite à un plaquage à retardement de l’Australien de Samu Kerevi. Crédit vidéo : Rugby Mad SA Un geste qui, comme beaucoup d’autres lors de cette tournée de novembre, avait fait naître de nombreuses interrogations quant à la constance des sanctions, la prévention et la sécurité des joueurs. Des questions entourent toujours le retour à la compétition de l’ancien Toulonnais. Alors qu’il devait rejouer avec les Scarlets face à Cardiff dans le Pro 14, Halfpenny a été contraint de déclarer forfait en raison de maux de tête. Il avait pourtant pris part à plusieurs entraînements avant le match. Le coach des Scarlets Wayne Pivac indique via Skysports que l’arrière international va consulter un spécialiste pour savoir quand il pourra reprendre la compétition. Sa participation au Tournoi des 6 Nations pourrait être compromise alors que le Pays de Galles affronte le XV de France le 1er février à Saint-Denis. Les Scarlets comme la sélection ne veulent pas prendre le risque de le faire jouer à moins qu’il soit à 100 % de ses moyens. A huit mois de la Coupe du monde au Japon, Halfpenny se retrouve dans une situation délicate. Wayne Pivac Leigh est très frustré. Vous pouvez voir une blessure à la jambe, ces choses sont faciles à gérer. Vous pouvez définir une date de retour. Les muscles prennent un certain temps pour guérir, pareil pour les os cassés. Mais on n’en sait pas autant sur les blessures à la tête. C’est frustrant pour toutes les personnes concernées, plus encore pour Leigh.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Pro D2 – Oyonnax officialise le retour de Thibault Lassalle pour plusieurs saisons

Le Rugbynistere

TOP 14 – Christophe Urios arrive à l’UBB pour les quatre prochaines saisonsChristophe Urios ne sera pas le seul à quitter Castres à la fin de la saison. Thibault Lassalle, qui avait suivi son entraîneur au CO après le titre de champion de France de Pro D2 glané avec Oyonnax, va également partir. Passé par Agen et Toulon, le deuxième ligne de 31 ans a choisi de retourner à l’USO. Un choix fort puisque celui qui a soulevé le Brennus l’an dernier a signé pour trois saisons dans l’Ain. Il pourrait y terminer sa carrière après avoir défendu les couleurs du club local entre 2012 et 2015 (63 matchs). Lassalle pourrait rapidement retrouver le CO puisque Oyonnax, qui a été relégué en deuxième division après avoir perdu l’Access Match contre Grenoble, est actuellement troisième de Pro D2. Il a confié sur le site que c’était un réel plaisir pour lui revenir dans cette formation qu’il connaît très bien. ???? Signature de Thibault Lassalle ! #TeamOYO #Oyomenhttps://t.co/YwhshfcYf3 pic.twitter.com/f90Gh1kUI0 — Oyonnax Rugby (@OyonnaxRugby) 3 janvier 2019

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Le Super Rugby plutôt que la Top League pour Mathieu Bastareaud ?

Le Rugbynistere

RCT : Mathieu Bastareaud ira-t-il finalement jouer au Japon ?Le vice-capitaine du XV de France Mathieu Bastareaud est au centre de beaucoup de spéculations en ce moment. À 30 ans, le centre de Toulon pourrait aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs après la Coupe du monde 2019 au Japon. Beaucoup le voyaient d’ailleurs poser ses valises au Pays du soleil levant après le Mondial compte tenu de son affection pour ce pays. Sans parler du fait qu’il avait déjà failli jouer en Top League il y a quelques années.Que se serait-il passé si Mathieu Bastareaud avait signé au Japon en 2017 ?Or, selon le Midi Olympique, c’est plus au sud qu’il pourrait effectuer une pige après le Mondial nippon. On ne parle pas ici de la Nouvelle-Zélande ou bien de l’Australie, mais de l’Afrique du Sud. L’occasion pour lui de découvrir le Super Rugby et de se mesurer à certains des meilleurs joueurs du monde chaque week-end. Et c’est une franchise qui connaît bien les Tricolores pour avoir accueilli Frédéric Michalak, Clément Poitrenaud ou encore Thierry Lacroix et Olivier Roumat qui serait intéressée. On parle ici des Sharks de Durban, l’ancien club de son coéquipier actuel JP Pietersen.En 2018, les Sharks s’étaient qualifiés pour les quarts de finale avant d’être sèchement battus par les Crusaders (40-10). Ils font régulièrement partie des meilleures franchises de la saison sans pour autant réussir à remporter un titre. Ils ont atteint quatre fois les demies (1997, 1998, 2008, 2014) et autant de fois la finale (1996, 2001, 2007, 2012). En 2012, ce sont les Chiefs qui les avaient privés d’un premier titre (37-6). Engagé jusqu’en 2021 avec Toulon, Mathieu Bastareaud dispose d’une clause dans son contrat lui permettant de faire une pige à l’étranger. Mais rien ne stipule qu’elle doive se faire au Japon.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Top 14 – 13e journée. Les compositions de Toulouse et Toulon

Le Rugbynistere

Top 14 – Marcel-Deflandre et le Stadium de Toulouse à guichets fermésDans un Stadium chaud bouillant et complet, le Stade Toulousain voudra confirmer son match nul décroché à Clermont par une victoire. Les cadres sont là même si l’arrière Thomas Ramos a été aligné à l’ouverture. Dupont sera titulaire à la mêlée, Huget et Kolbe tiendront les ailes avec Guitoune et Ntamack au centre. Devant Castets et Faumuina encadrent Marchand. Toulouse 1 Castets 2 Marchand 3 Faumuina 4 Eslstadt 5 Tekori 6 Madaule 8 Kaino 7 Cros 9 Dupont 10 Ramos 11 Kolbe 12 Ntamack 13 Guitoune 14 Huget 15 Médard 16 Mauvaka 17 Neti 18 Fa’salele 19 Galan 20 Placines 21 Bezy 22 Ahki 23 Aldegheri Pour ce match au sommet, le staff varois a choisi de donner les commandes de l’attaque au jeune Carbonnel. Belleau, lui, sera au centre en l’absence de Savea, en congés, et Fekitoa. Il sera associé à Bastareraud. Une composition compétitive pour le RCT puisque Guirado est également titulaire tout comme Webb, qui avait été excellent contre la semaine passée. Toulon 1 Fresia 2 Guirado 3 Van der Merwe 4 Alainnu’uese 5 Kruger 6 Gorgodze 8 Messam 7 Lakafia 9 Webb 10 Carbonnel 11 Nakosi 12 Belleau 13 Bastareaud 14 Tuisova 15 Pietersen 16 Etrillard 17 Gros 18 Rebbadj 19 Isa 20 Moretti 21 Ikpefan 22 Cottin 22 Setiano

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)