Thibault Perrin

Cette utilisateur n'a partagé aucune information biographique

Acccueil: http://www.lerugbynistere.fr/rss.php


Article par Thibault Perrin

Tatafu Polota-Nau s’offre un déboulé explosif de 40m face aux Quins [VIDÉO]

Le Rugbynistere

Retour en chiffres sur l’année du XV de FranceAu grand dam d’une partie des supporters du XV de France, le meilleur marqueur tricolore lors de la tournée de novembre n’est pas un trois-quart mais un talonneur. Avec quatre essais, Guilhem Guirado a été la première arme offensive des Bleus. Cependant, il n’a pas vraiment eu à faire de gros efforts pour franchir la ligne de craie. C’est principalement en puissance que le Toulonnais a marqué. Pourtant, on sait que les joueurs de premières lignes possèdent des qualités de vitesse et d’explosivité. Dans de bonnes conditions, ils sont capables comme les arrières de mettre le feu à la défense. Certes ils ne traverseront pas le terrain comme un ailier mais peuvent faire la différence. En témoigne cette superbe course du talonneur international australien Tatafu Polota-Nau samedi dernier contre les Harlequins. Désormais à Leicester, l’ancien joueur des Waratahs a profité d’un renvoi cafouillé à la réception pour faire parler sa vitesse de pointe sur près de 40m. Finalement stoppé sur les 22m adverses après avoir surpris les Quins, il a eu la lucidité de servir Jonah Holmes pour un très bel essai (0’39 de la vidéo).Crédit vidéo : Premiership Rugby

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Top 14 – Marcel-Deflandre et le Stadium de Toulouse à guichets fermés

Le Rugbynistere

41 Comme le nombre de matchs joués à guichets fermés à Marcel-Deflandre par le Stade Rochelais en Top 14. Pour la 41e fois consécutives, les supporters ont répondu présent pour la réception du CO à l’occasion de cette 13e. Une série qui a débuté le 2 janvier 2016…face à Castres avec un succès 25 à 21 lors de la 12e journée. Depuis, les Maritimes l’ont emporté à 34 reprises pour 3 matchs nuls et 3 défaites. Le Stadium de Toulouse à guichets fermés pour le choc Toulouse-Toulon ?Du côté de Toulouse, il restait une poignée de places pour le match entre le Stade et Toulon. Elles ont toutes trouvé acquéreur puisque le Stadium et 32 700 places affiche également complet pour le dernier match de l’année 2018 (20h45). Les Boxing Days sont un succès pour la LNR.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Top 14 – Qui fait partie du XV de l’année de L’Équipe ?

Le Rugbynistere

L’année 2018 touche bientôt a sa fin. Une année qui aura été riche, en particulier pour les Castrais, vainqueur du Bouclier de Brennus après une superbe saison. Et d’aussi belles phases finales qui les auront notamment vu s’imposer à Toulouse en match de barrage puis dominer le Racing 92 en demie avant d’affronter Montpellier. Durant toute cette épopée 2017-2018, plusieurs joueurs ont apporté leur pierre à l’édifice. Urdapilleta en passant des points décisifs au pied. Babillot et Tulou en faisant avancer leur équipe. Kockott par sa manière de conduire les gros. Dumora grâce à ses relances et vision du jeu. En tout, ils sont neuf à faire partie du XV de l’année du journal L’Équipe. Ce qui laisse peu de place pour les autres formations du Top 14.En première ligne, on retrouve le Rochelais Dany Priso qui s’est affirmé cette année avec des performances remarquables en Couep d’Europe. Le Fidjien Nakarawa s’est lui imposé un peu plus dans le jeu du Racing 92 grâce à sa capacité à faire vivre le ballon et a pesé sur les défenses tandis qu’à Lyon, l’Australien Liam Gill s’est montré indispensable en défense comme en attaque. Sans doute l’une des meilleures recrues de l’année avec l’Anglais Chris Ashton, devenue en l’espace d’une saison le recordman d’essais marqués en une année.RESUME VIDEO. Toulon – Chris Ashton bat le record d’essais marqués en une saison de NalagaDes essais, le Sud-Africain Cheslin Kolbe en marque n’en a pas marqué beaucoup l’an passé avec le Stade Toulousain mais de par sa vitesse et ses appuis, il a été très en vue offensivement tout comme Semi Radradra. Son ancien président Mourad Boudjellal avait placé beaucoup d’espoirs en lui. L’ancien treiziste a fait peur à de nombreuses défenses sous les couleurs de Toulon avec ses prises d’intervalle tranchantes et ses offloads.VIDEO. Champions Cup – RCT. L’énorme raffut de Semi Radradra sur Jayden Hayward Le XV de l’année de L’Equipe : Crédit image : L’Equipe

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

[TRANSFERT] De Béziers à Perpignan pour Thibauld Suchier

Le Rugbynistere

Un Australien à Toulon, Fortunel intéresse le Top 14, Jackson sur le départ ?L’Irlandais Paddy Jackson en route vers l’Angleterre même si l’USAP devait se maintenir, le club catalan se retrouve en manque d’ouvreur. Pour rappel, Enzo Selponi se serait engagé avec Grenoble. Selon les informations de L’Equipe, c’est Thibauld Suchier qui devrait débarquer suite à ces départs. L’ouvreur de 27 ans aurait signé pour trois saisons. A Béziers depuis la saison 2013/2014, l’ancien joueur de Lyon est devenu cadre de l’ASBH, dont il est aussi le buteur. Cette année, il a été titulaire à 13 reprises en 15 matchs et ainsi participé aux bons résultats de l’équipe, 5e avec 10 victoires après 16 journées. Béziers reste notamment sur un succès à Montauban (18-20).

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Top 14 – Toulon a-t-il enfin réalisé son match référence en dominant Lyon ?

Le Rugbynistere

Les 5 minutes les plus marquantes : 2e - Messam ce filou (7-0). Le All Black a très bien senti le coup sur une pénalité de Trinh-Duc qui a rebondi sur la barre transversale. Il a été le premier sur le ballon au milieu des défenseurs. 33e – Tuisova alourdit la marque (21-0). Les ailiers sont à la fête à Mayol puisque Tuisova imite son demi-frère en marquant en bout de ligne après une grosse séquence toulonnaise qui avait démarré dans les 22m sur un ballon de récupération. 40e - Nakosi se régale (28-0). Les avants progressent bien sur un maul puis on écarte. On fait parler sa puissance puis Webb adresse une passe de 20m pour Nakosi qui résiste aux défenseurs avant de plonger. 59e - Le triplé pour Nakosi (33-0). Webb, déjà auteur de deux passes décisives, joue parfaitement derrière une mêlée à 5m en fixant les défenseurs avant de servir son ailier d’une belle passe. 73e – Barassi sauve l’honneur (33-7). Entré en début de match, Barassi est à la conclusion de l’un des seules attaques lyonnaises après un bon travail avec Nakaitaci. Le Top 3 du rédacteur : Rhys Webb : Le Gallois jouait seulement son quatrième match de la saison mais il a pesé sur cette rencontre avec une très bonne qualité de passe, de la vitesse, de la vista et de l’alternance. On l’a beaucoup vu (parler) porter le ballon et poser des problèmes à la défense lyonnaise. Brian Alainu’uese : Peut-être pas aussi en vue que Messam, le deuxième ligne a abattu un énorme travail à l’instar de tous les avants varois. Une domination physique qui a permis aux 3/4 de briller. Filipo Nakosi : Peut-être pas le plus subtil des ailiers, mais il a été efficace et a su bonifier la domination des siens. On ne marque pas un triplé tous les week-ends. Le tweet : Non parce qu’on peut changer les règles, durcir l’arbitrage, mettre en question les catégories… le plus long sera de changer l’état d’esprit de certains joueurs. Et faire comprendre à nouveau que la porte, c’est mieux que le mur. — Pierre Ammiche (@PierreAmmiche) December 22, 2018 Le bilan : On pensait que le RCT avait réalisé son match référence face à Montpellier à Mayol lors de la 3e journée de Champions Cup. Mais la fin de match et ces deux essais de Nagusa avaient gâché la fête des Varois. Ce samedi, et alors que la qualification pour les quarts de finale européens est presque intouchable, les hommes de Patrice Collazo ont réalisé une grosse performance. D’aucuns pourront dire que ce sont les Lyonnais qui leur ont fait un beau cadeau de Noël. Mais s’ils n’ont rien pu faire dans cette partie, c’est parce que leurs adversaires leur ont été supérieurs dans la plupart des domaines. Les locaux ont remporté la majeure partie des duels en attaque comme en défense. Physiquement et mentalement prêts, ils ont fait preuve de réalisme avec de belles actions où les fautes de main ont été rares. À l’issue d’une première mi-temps largement maîtrisée, ils ont contrôlé leurs adversaires. Une victoire qu’il faudra confirmer au Stade Toulousain. Un match qui nous fait saliver d’avance. Les compositions : Toulon : Pietersen – Tuisova, Bastareaud, Trinh-Duc, Nakosi – (o) Belleau, (m) Webb – Lakafia, Messam, Gorgoze – Alainu’uese, Kruger – Van der Merwe, Guirado, Fresia. Lyon : Buttin – Mignot, Wulf, Ngatai, Nakaitaci – (o) Beauxis, (m) Doussain – Fearns, Sobela, Puricelli – Roodt, Lambey – Gomez Kodela, Ivaldi, Buckle.  La fiche de la rencontre : Toulon vs Lyon 40-7 (MT : 28-0)Evolution du score : 7-0 ; 14-0 ; 21-0 ; 28-0 ; 33-0 ; 33-7 ; 40-7Toulon : 6E Messam (2e), Nakosi (8e, 40e, 58e), Tuisova (33e), Ikpefan (74e) ; 5T Trinh-Duc (3e, 9e), Belleau (34e, 40+1, 76e)Carton jaune : Setiano (80e)Lyon : 1 Barassi (71e) ; 1T Doussain (73e)

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)