NEWS

News, infos du RCT

Champions Cup : à mi-parcours, quel pays a le mieux réussi en Coupe d’Europe ?

Le Rugbynistere

Poule 1 Trois victoires, trois matchs : placés dans la poule de la mort, les joueurs du Stade Toulousain impressionnent. Ils occupent logiquement la première place de la poule, avec douze points, mais sont talonnés par le Leinster (10 points), qui a déjà pris deux bonus. Bath en a même pris trois, et une seconde partie parfaite des Anglais pourraient les placer en position de force. Le mauvais élève ? Les Wasps (1 nul, 2 défaites). Il ne faudrait pas un réveil ce samedi, pour le match retour à Toulouse… Toulouse (12 pts) Leinster (10 pts) Bath (5 pts) Wasps (3 pts) Poule 2 Castres n’est pas encore officiellement éliminé. Mais la lourde défaite au Munster (30-5) n’arrange pas les affaires des hommes de Christophe Urios, troisièmes avec cinq points. Mais le Munster, leader, n’a que onze points. Une victoire ce week-end, et les Tarnais se relanceraient. Surtout s’ils ne laissent pas un bonus à leurs adversaires. Exeter déçoit, avec un nul et deux défaites. Gloucester, en forme en Premiership, se place en position d’outsider. Munster (11 pts) Gloucester (8 pts) Castres (5 pts) Exeter (3 pts) Poule 3 Trois matchs, trois défaites : le LOU paie pour apprendre, pour leur première en Champions Cup. Les Lyonnais, pourtant à domicile, viennent de subir la loi de Glasgow (22-42). Mais les Warriors ne sont pas en tête d’une poule 3 très ouverte : les Saracens assument parfaitement leur statut de favori. Cardiff (3ème avec 4 pts) a bien essayé de résister, mais l’addition fut lourde ce week-end (51-25). Saracens (14 pts) Glasgow (10 pts) Cardiff (4 pts) LOU (0 pt) Poule 4 Le Racing 92 semblait taillé pour briller en Coupe d’Europe. C’est le cas. Comme Toulouse, les Ciel et Blanc comptent trois victoires en trois rencontres. Mais contrairement à Toulouse, les Racingmen ont empoché deux bonus offensifs, qui pourraient compter pour un 1/4 de finale à domicile. Derrière, l’Ulster revient bien avec son succès bonifié chez les Scarlets. Ces derniers ferment la marche de la poule. Racing 92 (14 pts) Ulster (9 pts) Leicester (6 pts) Scarlets (2 pts) Poule 5 On pensait le MHR et Toulon capables d’imposer leur loi dans une poule où Edimbourg et Newcastle n’avaient rien de mastodontes. Pour le moment, ce sont pourtant les Ecossais et les Falcons qui dominent les débats. Le RCT vient de se relancer en battant Montpellier. Mais pour voir les 1/4, il faudra rééditer cette performance ce week-end, chez les Cistes. Newcastle peut reprendre la tête de son groupe dès ce week-end. Edimbourg (11 pts) Newcastle (8 pts) Toulon (6 pts) Montpellier (3 pts) Et le pays qui brille le plus, à mi-parcours, est… Irlande : un total de 30 points pour 3 équipes, soit 10 points par équipe Ecosse : un total de 21 points pour 2 équipes, soit 10,5 points par équipe France : un total de 40 points pour 6 équipes, soit 6,6 points par équipe Angleterre : un total de 47 points pour 7 équipes, soit 6,7 points par équipe Pays de Galles : un total de 6 points pour 2 équipes, soit 3 points par équipe Ce n’est donc pas l’Irlande et ses trois provinces (Ulster, Munster, Leinster) qui confirme la domination de la Verte Erin sur la scène internationale. Certes, l’Ecosse n’a que deux représentants, mais les belles performances de Glasgow et Edimbourg permettent au rugby écossais d’obtenir cette place symbolique. L’Angleterre complète ce podium devant la France, plombée par le zéro pointé du LOU. Le Pays de Galles – seulement deux formations comme l’Ecosse – ferme la marche. L’Italie n’est pas représentée cette saison en Champions Cup.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)

Lakafia rattrape le pêché de gourmandise de Gorgodze pour la victoire de Toulon face à Montpellier [VIDÉO]

Le Rugbynistere

Toulon enchaine enfin. Après sa victoire en Top 14 le week-end dernier face à Grenoble (22-3), le RCT a battu Montpellier hier, dans le cadre de la troisième journée de Champions Cup. Les Varois enchainent là deux victoires d’affilée ,une performance qu’ils n’avaient pas encore su réaliser cette saison.  Défaits, les Montpelliérains ont également vu leur ouvreur, Goosen, sortir sur civière alors qu’il venait tout juste de se remettre d’une blessure contractée au mois d’octobre face à… Toulon. Les Héraultais pourront tout de même se réconforter avec le bonus offensif acquis en toute de fin de match.  Avec 6 points chacun, les deux clubs Français squattent le bas de classement de cette poule 5. Revanche dimanche prochain du côté du GGL Stadium de Montpellier.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien (accès direct)